Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe saint-gallois SFS Holding, actif dans les techniques de fixation, a enregistré des ventes en hausse de 3,9 % l'an dernier, à 1,38 milliard de francs. La marge opérationnelle (EBITDA) s'est accrue de 13,3 à 14,1 % sur une base comparable.

Hors variation des taux de change, du périmètre de consolidation et des résultats non stratégiques dans l'unité Engineered Components, la croissance organique du chiffre d'affaires ressort à 5,1 %, précise jeudi SFS dans un communiqué. Les trois segments de la société ont contribué à la croissance dans le coeur de métier.

Division clé en hausse

La division clé des composants techniques (Engineered Components) a enregistré une progression de ses ventes de 8,1 % à 727,2 millions de francs. Sur une base comparable, le segment a crû de 7,8 %, la croissance ayant notamment été alimentée par de nouveaux projets clients initiés dans les secteurs automobile et de l'électronique.

La division Fastening Systems (systèmes de fixation) a vu son chiffre d'affaires progresser de 2 % à 336,7 millions de francs. Le segment Distribution & Logistics a de son côté enregistré des ventes en baisse de 2,6 % à 319,1 millions, chutant particulièrement lors de la seconde moitié de l'année.

En Amérique du Nord, les ventes ont augmenté de 12,5 % à 146,8 millions de francs. L'Europe a progressé de 5,4 % à 572,4 millions, tandis que la seule Suisse a vu son chiffre d'affaires reculer de 2,8 % à 323,2 millions. La région Asie a connu une croissance de 4,9% à 336,4 millions.

Impact du franc fort

Une projection des résultats 2014 avec des cours établis à 1,10 franc pour un euro et de 0,90 franc pour un euro indique une diminution des recettes de l'ordre de 120 millions de francs et un effet négatif sur la marge EBITA compris entre 100 et 140 points de base.

La direction estime que la forte appréciation du franc aura des répercussions considérables sur les futures ventes et résultats du groupe. Elle estime toutefois que les acquisitions réalisées ces dernières années lui ont permis de réduire le déséquilibre entre les revenus en devises étrangères et en francs.

Le transfert hors de Suisse des activités nécessitant un savoir-faire et des technologies limités sera accéléré et plusieurs gammes de production seront externalisées. D'autres mesures sont encore à l'étude, précise SFS.

Les chiffres définitifs pour l'exercice 2014 seront publiés le 6 mars prochain.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS