Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Venus Williams (no 10) figure pour la 10e fois dans le dernier carré à Wimbledon. L'Américaine de 37 ans a battu en deux sets la championne de Roland-Garros Jelena Ostapenko (no 13).

Sacrée à cinq reprises sur l'herbe londonienne (2000, 2001, 2005, 2007, 2008), la soeur aînée de la tenante du trophée Serena s'est imposée 6-3 7-5 en 73'devant la Lettone (20 ans). Elle est la joueuse la plus âgée à atteindre les demi-finales à Church Road depuis la légendaire Martina Navratilova, qui avait disputé en 1994 sa 12e et dernière finale à Wimbledon, également à l'âge de 37 ans.

Quasiment injouable sur son service, Venus Williams (8 aces mardi) a dégagé une grande impression de sérénité sur le Centre Court. Auteur d'un début de match parfait - elle menait 3-0 après 8' de jeu -, la Floridienne n'a même pas semblé perturbée par le baroud d'honneur de son adversaire dans la deuxième manche. Dos au mur à 3-6 1-3, Jelena Ostapenko s'est en effet relancée en empochant trois jeux d'affilée. La Lettone s'est même retrouvée à deux points du gain de ce deuxième set à 5-4 15/30 sur le service adversaire.

Mais Venus Williams a su serrer sa garde dans le "money time", remportant les trois derniers jeux du match face à une Jelena Ostapenko à nouveau plus crispée. Sa prochaine adversaire, qui sera la Roumaine Simona Halep (no 2) ou la Britannique Johanna Konta (no 6), a du souci à se faire: l'Américaine n'a perdu qu'une seule demi-finale à Wimbledon, l'an dernier face à Angelique Kerber. Et c'est sa soeur Serena qui lui a infligé ses trois défaites subies en finale à Church Road (2002, 2003, 2009).

ATS