Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - LA NHL a rejeté la dernière offre du syndicat des joueurs pour sortir du lock-out. Les parties se sont séparées sur un constat d'échec après deux jours de négociations à New York.
Alors que ces deux jours de pourparlers avaient redonné un semblant d'espoir de trouver une solution, le pessimisme semble est revenu en LNH et les chances de sauver la saison paraissent désormais minces. Aucune date de reprise des négociations n'a été fixée après cet énième échec des négociations.
"J'ai le sentiment que certains au sein de l'association des joueurs comprennent notre point de vue mais ce n'est pas le cas pour beaucoup d'autres (joueurs), a indiqué Mark Chipman, président des Jets de Winnipeg et un des représentants des propriétaires. Je suis sincèrement déçu que nous n'ayons pas pu trouver une issue à cette dommageable situation et je tiens à présenter des excuse à nos fans et nos sponsors pour les avoir laisser tomber."
"Nous avons fait des concessions importantes (cette semaine) mais cela n'a pas été le cas de l'autre partie", a ajouté le co-propriétaire des Penguins de Pittsburgh Ron Burkle.
La question de la négociation d'un nouvel accord de travail, le précédent étant arrivé à expiration le 15 septembre, achoppe principalement sur le partage de 3,3 milliards de dollars de revenus entre franchises et joueurs.
Une médiation avait eu lieu la semaine dernière sous l'égide d'une agence fédérale mais sans succès.
Une semblable tentative de conciliation avait échoué lors du précédent lock-out en LNH, qui avait conduit à l'annulation de toute la saison 2004-2005.
Ce conflit du travail a déjà provoqué l'annulation des 422 matches de la saison régulière, qui devait commencer le 11 octobre, et d'autres matches - si ce n'est l'intégralité de la saison 2012-2013 - devraient bientôt suivre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS