Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

C'est la septième fois que la Russie met son veto à une résolution sur la Syrie depuis le début du conflit en 2011 (archives).

KEYSTONE/EPA/JASON SZENES

(sda-ats)

La Russie et la Chine ont mis mardi leur veto à une résolution de l'ONU qui prévoyait des sanctions contre la Syrie pour son utilisation d'armes chimiques dans le conflit qui ensanglante le pays depuis près de six ans.

Le projet de résolution, présenté par le Royaume-Uni, la France et les Etats-Unis, a reçu neuf votes pour et trois votes contre, ceux de la Chine, de la Russie et de la Bolivie. Le Kazakhstan, l'Ethiopie et l'Egypte se sont abstenus.

Le texte avait été préparé dans le sillage de la publication des conclusions de la mission d'enquête conjointe de l'Onu et de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC). L'enquête a conclu que les forces gouvernementales syriennes étaient responsables de trois attaques au chlore et que les djihadistes de l'Etat islamique avaient utilisé du gaz moutarde.

Il s'agit du septième veto de Moscou à une résolution sur la Syrie à l'ONU et du sixième de la part de la Chine.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS