Elia Viviani (Quick Step) a remporté à Tel Aviv, au sprint, la 2e étape du Tour d'Italie. Dans le même temps, grâce au jeu des bonifications, Rohan Dennis (BMC) a pris le maillot rose à Tom Dumoulin.

Viviani, 29 ans, connu comme un excellent finisseur et déjà victorieux d'une étape sur le Giro, a bénéficié du travail de ses équipiers pour s'imposer après 167 km sans grande difficulté courus entre Haïfa et Tel Aviv. Son compatriote Jakub Mareczko (Willier Triestina) a bien tenté de le menacer jusqu'aux 150 derniers mètres, mais il a manqué de puissance sur la fin.

"Ce n'est jamais facile et il faut essayer de faire abstraction de ses émotions", a réagi Viviani. Il avait terminé en pleurs la classique Gand-Wevelgem, en mars, après avoir failli battre, au sprint, le grand favori le Slovaque Peter Sagan. "J'avais besoin d'une grande victoire comme celle-ci et elle récompense tous les sacrifices de mon équipe ces derniers mois."

Grâce à un sprint intermédiaire remporté devant Viviani, au 91e kilomètre, l'Australien Dennis a chipé le maillot rose de leader, pour une seconde seulement, au Néerlandais Dumoulin, vainqueur vendredi du contre-la-montre d'ouverture à Jérusalem-Ouest. Avec trois secondes de bonifications, Dennis a plus que rattrapé son déficit de deux secondes sur le champion du monde du contre-la-montre.

Quant à Chris Froome, le quadruple vainqueur du Tour de France, il a terminé sans forcer, au coeur du peloton, pour continuer à se remettre sans risque de sa chute vendredi matin en reconnaissance.

Une dernière étape en Israël, dimanche, emmènera les coureurs de Be'er Sheva à la station balnéaire d'Eilat (229 km), avant le vol pour la Sicile et le début de ce Giro en terre italienne.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.