Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

New York - Viktor Bout, le trafiquant d'armes présumé extradé de Thaïlande vers les Etats-Unis, est un des hommes les plus dangereux au monde, selon un agent de l'Agence antidrogue américaine (DEA). Il est considéré par certains comme un ex-membre du renseignement militaire russe.
"Non seulement il arme des groupes terroristes, des armées rebelles, mais il arme également des cartels de la drogue à travers le monde", a déclaré l'agent dans une interview qui doit être diffusée dimanche sur CBS. "Il met des armes dans les mains des enfants-soldats en Afrique", poursuit-il.
Viktor Bout, 43 ans, a plaidé non coupable devant un tribunal de New York mercredi, au lendemain de son arrivée aux Etats-Unis après son extradition de Thaïlande. Il risque entre 25 ans de prison et la perpétuité s'il est reconnu coupable.
Il est accusé d'avoir utilisé une flotte d'avions cargos pour transporter des armes en Afrique, en Amérique du Sud et au Moyen-Orient. Viktor Bout a utilisé au moins sept pseudonymes dans sa carrière, et parle six langues.
Dans l'interview, l'agent et un de ses collègues racontent comment ils sont parvenus à son arrestation en Thaïlande en 2008. Ils ont monté une opération complexe, persuadant Bout qu'il allait vendre une énorme cargaison d'armes aux narcotrafiquants colombiens des Farc.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS