Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Le Neuchâtelois Vincent Martenet a été nommé par le Conseil fédéral à la tête de la Commission de la concurrence (COMCO). L'actuel vice-président, un professeur de droit de 38 ans, succédera au démissionnaire Walter Stoffel le 1er juillet.
Cette nomination ne constitue pas une surprise, aux yeux des spécialistes. La fonction de vice-président de la COMCO constitue une préparation idéale pour prendre les rênes, souligne d'ailleurs le Conseil fédéral. A ce poste, M. Martenet a "contribué de manière déterminante à l'amélioration du mode de travail de la commission, ce qui lui a valu une haute reconnaissance".
Vincent Martenet est professeur ordinaire de droit constitutionnel et de droit de la concurrence à l'Université de Lausanne. Il a été précédemment avocat à Zurich et Genève. Membre de la COMCO depuis 2005, il en est devenu le vice-président début 2008. Il a également fait partie du Groupe d'évaluation de la loi sur les cartels.
Son prédécesseur Walter Stoffel quittera ses fonctions à fin juin. Il aura passé douze ans à la COMCO, d'abord en qualité de vice-président puis, à partir de 2003, en qualité de président.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS