Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Auteur des deux buts qui ont permis à la Suisse de battre la Russie 2-1 à Fribourg, Vincent Praplan a marqué des points. Mais le Valaisan garde la tête froide.

Avec son numéro 8, le fait qu'il lance de la droite et qu'il soit positionné à gauche "en défense" sur le jeu de puissance, Vincent Praplan accumule les ressemblances avec Alex Ovechkin. Bien sûr, cette comparaison fait sourire le principal intéressé, amis le joueur de Kloten a su profiter des chances qui se sont présentées à lui. "On sait que les Russes ont une grosse équipe, confie le Valaisan. Ils ont dominé les dix premières minutes après on s'est un peu réveillé. On a fini nos checks et on a commencé à jouer dans leur zone. On sait qu'on est bon avec le puck et c'est ça qu'il faut faire."

Et l'attaquant des Aviateurs de préciser ce qui a joué en faveur des Suisses: "Le power-play a fait la différence ce soir et je suis satisfait d'avoir marqué ces deux buts pour l'équipe. On a bien joué ce soir, mais on recommence demain et il faudra être encore meilleur." Devant pareille performance, la question d'un billet composté pour Paris se pose, mais Praplan n'est pas homme à se projeter trop loin: "Je pense que c'est encore un peu tôt pour le dire vu qu'il nous reste deux semaines avant Paris. Je pense avoir fait bonne impression auprès du coach, mais il faut s'améliorer à chaque match. Avoir un bon match et après baisser de niveau, ce n'est pas ce que Fischer veut voir. Je crois que j'ai joué de la bonne façon ce soir, mais le chemin est encore long. Je vais m'entraîner dur et tout faire pour être du voyage."

Et le buteur de conclure: "Il faut jouer simple en équipe nationale. Sortir les pucks, finir les checks, mettre les pucks au goal et chercher les rebonds. C'est clair que si on fait juste les petites choses, on va les faire automatiquement par la suite."

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS