Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le volume des fusions et acquisitions d'entreprises dans le monde a dépassé pour la toute première fois la barre des 5000 milliards de dollars en 2015, tiré par une série de fusions géantes comme celles de Pfizer et Allergan ou d'AB InBev et SABMiller.

Le cabinet de consultants Dealogic a expliqué mardi que le total des sommes investies dans ces opérations avait atteint cette année 5030 milliards de dollars (4970 milliards de francs) entre le 1er janvier et le 29 décembre.

Cela constitue un record absolu et ce chiffre représente un bond de 37% par rapport au volume mesuré en 2014. Ce total était plus de deux fois moindre en 2009 au moment de la crise financière internationale, puis a évolué entre 2500 et 3000 milliards de dollars de 2010 à 2013, avant de décoller l'an passé.

"Le volume a été dopé par 69 opérations de M&A supérieures à 10 milliards de dollars en 2015 à ce jour, totalisant 1900 milliards de dollars, soit plus du double" du total de l'an passé, a expliqué Fidelia Liu, consultante chez Dealogic.

Sur ce total de fusions et acquisitions très importantes, elle a distingué dix opérations géantes, portant sur plus de 50 milliards de dollars, et contribuant au total à près de 800 milliards de dollars d'échanges.

Mariage brassicole

En leur sein figure au premier rang la fusion annoncée fin novembre des géants américains de la pharmacie Pfizer et Allergan pour 160 milliards de dollars. D'après Dealogic, il s'agit de la deuxième plus importante opération de fusions et acquisitions jamais réalisée dans le monde, après le rachat du conglomérat allemand spécialisé dans le mobile Mannesmann par le groupe britannique de télécoms Vodafone pour 172 milliards de dollars, en novembre 1999.

La deuxième opération la plus importante de 2015 concerne le secteur de la bière, avec le rachat du britannique SABMiller par le belgo-brésilien AB Inbev pour 117 milliards de dollars annoncé début novembre, une transaction qui constitue la quatrième principale de l'histoire.

Ces deux énormes opérations doivent néanmoins encore être validées par des autorités de régulation. Le secteur de la santé a suscité le plus d'opérations de M&A en 2015 (724 milliards de dollars), devant celui des technologies (713 milliards de dollars) et de l'immobilier (458 milliards de dollars).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS