Nino Schurter (33 ans) reste l'homme à battre cette saison en VTT. Mais le Grison est conscient du temps qui passe.

"Le moment viendra où un autre sera plus rapide", dit-il. Ce rival pourrait être Mathieu van der Poel, à moins que le Néerlandais ne se consacre plus qu'à la route.

L'an passé, vous avez conquis un septième titre mondial et avez été sacré sportif suisse de l'année. Vous avez tout gagné en VTT. Qu'est-ce qui vous motive encore?

"Avec les choses que j'aime faire. Je n'ai aucun problème de motivation pour les grandes courses comme le Cape Epic ou les épreuves de Coupe du monde. J'éprouve aussi encore du plaisir à l'entraînement. En plus, cette saison de Coupe du monde permet de se qualifier pour les Jeux olympiques de Tokyo. Je me dois de donner le meilleur de moi-même. Mais je remarque qu'il me devient plus difficile d'y arriver que par le passé, par exemple quand le temps est mauvais et que tu te gèles le cul pour une course de Swiss Cup."

Comment abordez-vous cette saison 2019?

"Il est un peu difficile de trouver un objectif concret. Par rapport à Tokyo 2020, c'est une année intermédiaire. Mon but principal, c'est de me qualifier directement et d'empêcher ainsi toute discussion. Les JO ont toujours un attrait particulier pour les athlètes. Mais les Mondiaux à domicile l'an passé étaient aussi quelque chose de très fort."

A 33 ans, vous êtes dans la force de l'âge pour un sportif, pendant que de jeunes talents s'épanouissent. Comment vous préoccupez-vous de cette nouvelle concurrence?

"Evidemment, je réfléchis à comment la saison se présente. Il viendra un moment où un autre ira plus vite que moi, c'est écrit. Mais je me concentre en principe sur ma performance et les petits pas que je peux encore faire pour progresser."

Le Néerlandais Mathieu van der Poel (24 ans), 2e de la Coupe du monde l'an passé, a impressionné ce printemps sur la route. Que pensez-vous de lui?

"Je le considère comme l'un de mesplus grands rivaux. Ce qu'il accomplit est extrêmement impressionnant: il a fait la saison de cyclocross avant de briller sur les classiques sur route et de gagner le championnat de Belgique de VTT. Je ne pourrais pas en faire autant. J'ai le plus grand respect pour lui. Mais avec le succès qu'il a eu sur la route, il se pourrait bien qu'il se consacre entièrement à elle par la suite. J'imagine que toutes les portes sont ouvertes devant lui. Et par ailleurs, il ne pourra pas éternellement suivre un tel programme mammouth."

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.