Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A l'instar du Nasdaq, l'indice élargi S&P 500 a lui aussi fini à un plus haut (archives).

KEYSTONE/AP/RICHARD DREW

(sda-ats)

Wall Street a fait du surplace vendredi, à la fin d'une bonne semaine pendant laquelle elle revenue à ses plus hauts niveaux. Le Dow Jones a reculé de 0,01% et le Nasdaq a progressé de 0,08%, battant un nouveau record.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a cédé 2,67 points à 21'080,28 points alors que le Nasdaq, à dominante technologique, a avancé de 4,94 points à 6210,19 points. L'indice élargi S&P 500 a progressé de 0,75 point, soit 0,3%, à 2415,82 points, finissant lui aussi à un plus haut.

"Il ne s'est rien passé sur ce marché mitigé", a commenté Peter Cardillo économiste en chef de First Standard Financial.

Principale nouvelle économique du jour, la croissance américaine a été nettement révisée à la hausse pour le premier trimestre, passant de 0,7% selon une première estimation à 1,2%, en rythme annualisé et corrigé des variations saisonnières.

"On commence à avoir l'habitude de ces révisions imprévisibles" a nuancé Gregori Volokhine avant de se demander: "Quel sera le chiffre final?".

"Personne ne veut vraiment s'engager"

Le moral des ménages est, lui, resté quasiment inchangé en mai par rapport à avril, selon l'estimation finale de l'Université du Michigan.

En revanche, les analystes ont porté un jugement plus mitigé sur le recul moins marqué que prévu des commandes de biens durables en avril, relevant de fortes disparités de tendance dans le détail des chiffres.

"Le facteur prédominant aujourd'hui est que personne ne veut vraiment s'engager dans un sens ou dans l'autre avant un week-end prolongé", a commenté Peter Cardillo.

Lundi férié

Lundi sera férié aux Etats-Unis pour cause de "Memorial Day" et les investisseurs ont tendance à vouloir aborder les week-ends prolongés avec moins de prises de risques pour ne pas être trop exposés en cas d'événement inattendu.

Le manque d'appétence pour le risque a pu être renforcé par le besoin du marché de reprendre son souffle après avoir aligné six séances consécutives de hausse.

Le marché obligataire montait légèrement. Vers 22h20 (heure suisse), le rendement des bons du Trésor à 10 ans reculait à 2,247%, contre 2,255% jeudi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,913%, contre 2,919%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS