Navigation

Wall Street galvanisée par un rapport sur l'emploi américain

La Bourse de New York a fini en hausse, soutenue par l'annonce d'un nombre plus important que prévu de créations d'emplois en novembre aux Etats-Unis (archives). KEYSTONE/AP/SETH WENIG sda-ats
Ce contenu a été publié le 08 décembre 2017 - 22:49
(Keystone-ATS)

La Bourse de New York, galvanisée par un rapport encourageant sur l'emploi américain, a emmené le Dow Jones (+0,49%) et le S&P 500 (+0,55%) à de nouveaux sommets vendredi. Le Nasdaq a grimpé de 0,40%.

Selon les résultats définitifs, le Dow Jones Industrial Average s'est apprécié de 117,68 points à 24'329,16 points, le Nasdaq, à dominante technologique, de 27,24 points à 6840,08 points et l'indice élargi S&P 500 de 14,52 points à 2651,50 points. Sur la semaine, le Dow Jones a gagné 0,40%, le Nasdaq a cédé 0,11% et le S&P 500 0,35%.

Vendredi "on a appris que tout allait bien sur le marché de l'emploi et qu'en plus il n'y avait pas d'inflation", a souligné Gregori Volokhine de Meeschaert Financial Services. Selon le ministère du Travail américain, 228'000 nouvelles embauches ont été recensées en novembre dans le pays et le taux de chômage est demeuré à 4,1%, son plus bas niveau en presque 17 ans.

Hausse des salaires modérée

Les augmentations de salaires sont restées de leur côté modérées. La rémunération horaire moyenne a augmenté de 2,5% sur un an, à peine au-dessus de l'inflation.

Plus tôt dans la semaine, les courtiers avaient salué les avancées vers l'adoption d'une grande réforme fiscale, ainsi que le fait que le gouvernement américain n'allait pas être en cessation de paiement grâce à une loi de financement permettant d'éviter, au moins temporairement, une fermeture des administrations fédérales.

"Rien n'a fondamentalement changé dans l'univers des investisseurs, si ce n'est qu'ils ont été punis à chaque fois qu'ils ont vendu (leurs actions)", a souligné M. Volokhine. Il a donné en exemple le Nasdaq qui, après une petite baisse technique, "a de nouveau ces derniers jours emmené à la hausse le reste des indices".

Le marché obligataire reculait: le rendement des bons du Trésor à 10 ans montait à 2,375% contre 2,363% jeudi soir et celui des bons à 30 ans à 2,767%, contre 2,761% la veille.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.