Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Après avoir entamé la séance dans le vert jeudi, les indices ont changé plusieurs fois de tendance dans un marché aux faibles volumes (archives).

KEYSTONE/AP/RICHARD DREW

(sda-ats)

Wall Street a terminé en légère baisse jeudi à l'issue d'une séance très indécise avant une réunion internationale de banquiers centraux. Elle a été marquée par les réussites et déboires du secteur de la distribution. Le Dow Jones a cédé 0,13% et le Nasdaq 0,11%.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a reculé de 28,69 points, à 21'783,40 points et le Nasdaq, à forte coloration technologique, de 7,08 points, à 6'271,33 points. L'indice élargi S&P 500 a perdu 0,21%, ou 5,07 points, à 2'438,97 points.

Après avoir entamé la séance dans le vert jeudi, les indices ont changé plusieurs fois de tendance dans un marché aux faibles volumes. Les investisseurs sont restés en retrait avant le début d'un séminaire réunissant à Jackson Hole, dans le Wyoming, des représentants des principales banques centrales.

Discours attendus

Le point d'orgue de ce symposium aura lieu vendredi avec les discours des responsables des banques centrales européenne (BCE), Mario Draghi, et américaine (Fed), Janet Yellen, particulièrement attendus alors que les marchés s'interrogent sur la trajectoire des politiques monétaires.

"Que Yellen donne ou non des indications sur la politique monétaire, cela aura un impact important", a estimé Peter Cardillo de First Standard Financial. Ses propos "pourront influencer le dollar, les rendements obligataires à court terme ainsi que le marché des actions".

Les banquiers centraux ont déjà utilisé cette tribune pour annoncer des changements de cap de politique monétaire. C'est ainsi à Jackson Hole en 2014 que Mario Draghi avait indiqué réfléchir à suivre l'exemple de la Fed en s'engageant dans une politique d'assouplissement quantitatif. En 2016 Janet Yellen y avait confirmé qu'une hausse des taux directeurs était imminente.

Les titres dévissent

Le secteur de la distribution a aussi retenu l'attention des investisseurs jeudi avec en début de séance les résultats meilleurs que prévu de la chaîne de magasins bon marché Dollar Tree (+5,62%), du vendeur d'ustensiles de cuisine William-Sonoma (+3,59%) ou de la chaîne de magasins de vêtements Abercrombie & Fitch (+17,07%).

Mais les titres de plusieurs chaînes de supermarchés ont dévissé en début d'après-midi quand Amazon a indiqué vouloir baisser les prix des magasins bio Whole Foods que le géant du commerce en ligne s'apprête à racheter. Dans la foulée Target a perdu 3,99%, Costco 5,04%, Wal-Mart 2,03% et Kroger 8,10%.

Le marché obligataire reculait: le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans s'affichait à 2,195% contre 2,166% mercredi soir et celui des bons à 30 ans à 2,769%, contre 2,746%.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS