Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - Les Etats-Unis ont fermement condamné dimanche la publication de documents confidentiels en relation avec le conflit afghan. Ces documents portent sur des liens supposés entre les services secrets pakistanais et les insurgés afghans.
Selon le "New York Times" ("NYT"), qui a publié dimanche avec deux autres organes de presse des documents diffusés par le site Wikileaks (un site web de ressources et d'analyse politiques), ceux-ci "laissent entendre que le Pakistan, un allié véritable des Etats-Unis, permet à des membres de son service de renseignement de traiter directement avec les talibans."
Le quotidien américain déclare que certains membres des services secrets pakistanais et les talibans "organisent des réseaux de groupes de militants qui combattent les soldats américains en Afghanistan, et même montent des complots visant à assassiner des dirigeants afghans."
"Les Etats-Unis condamnent fermement la publication d'informations confidentielles par des personnes et des organisations qui pourraient mettre en péril la vie d'Américains et de nos alliés, et menacer notre sécurité nationale", déclare le conseiller à la Sécurité nationale du président Barack Obama, le général James Jones, dans un communiqué.
Fuites "irresponsables""Les Etats-Unis n'ont appris que par la presse la diffusion de ces documents", précise James Jones. "Ces fuites irresponsables n'auront pas de conséquence sur notre engagement en cours, visant à renforcer notre alliance avec l'Afghanistan et le Pakistan pour battre nos ennemis communs, et soutenir les aspirations des Afghans et des Pakistanais", assure-t-il.
Le "NYT" indique que le quotidien britannique "The Guardian" ainsi que l'hebdomadaire allemand "Der Spiegel" ont également reçu il y a plusieurs semaines les documents obtenus par Wikileaks qui souvent publie des informations confidentielles.
Ces informations, provenant de 92.000 documents, sont "utilisés par des officiers du Pentagone et par les troupes sur le terrain", ajoute le "NYT".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS