Stan Wawrinka sait que sa tâche s'annonce délicate face à Roger Federer en demi-finale du Masters. "C'est toujours un gros défi pour moi sur les plans mental et tennistique", lâchait-il.

"J'ai récemment réussi à passer outre le côté émotionnel de nos affrontements. Je l'avais prouvé à Roland-Garros", où il avait nettement dominé le Bâlois en quart de finale ce printemps. "Mais je devrai absolument lui enlever le temps dont il a besoin pour faire sa petite cuisine", expliquait le Vaudois après son succès sur Andy Murray.

"On se connaît par coeur. C'est celui qui parviendra à dicter son rythme qui aura le plus de chances de s'imposer", assurait-il. "Mon but sera d'imposer mes frappes puissantes. Je devrai lui rentrer dedans, lui faire mal, l'obliger à reculer", soulignait le champion de Roland-Garros, qui ne pourra passer qu'en force.

Toute la question est désormais de savoir si Stan Wawrinka aura récupéré des efforts consentis vendredi soir. "Je ne dormirai certainement pas avant 3 ou 4 heures du matin", glissait-il lors d'une conférence de presse qui a démarré vers 23h10. "J'ai donc peu de temps pour récupérer. Mais il s'agit du dernier tournoi de l'année. J'espère être prêt", expliquait-il encore.

Le Vaudois se disait par ailleurs fier de disputer pour la troisième fois d'affilée les demi-finales du tournoi réunissant les meilleurs joueurs de la saison. Tournoi dans lequel il se sent particulièrement à l'aise: "C'est génial de faire partie du top 8. Et surtout, c'est face aux meilleurs joueurs que je m'exprime le mieux."

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.