Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - C'est une grippe qui a eu raison de Stanislas Wawrinka (no 18) à l'US Open, où le Vaudois a été contraint à l'abandon en 8e de finale.
"Je ne me sens pas bien", soulignait-il en conférence de presse. "J'avais déjà quelques soucis après mon match du 2e tour face à (Alexandr) Dolgopolov", disputé trois jours plus tôt. "J'ai attrapé froid en raison des nombreux changements de température que nous avons rencontrés, notamment en dehors des courts en raison de la climatisation. C'est une petite grippe", précisait le no 2 helvétique.
"Je n'ai pas eu le temps de récupérer. Je me sentais un peu mieux en début de match, car je n'étais pas encore fatigué, expliquait Stanislas Wawrinka. Mais je n'avais pas suffisamment de forces pour continuer. J'aurais pu le faire, mais cela aurait été risqué. J'avais des frissons et la tête qui tournait pendant ce match."
"C'est vraiment dommage. Je me sens bien sur le plan tennistique, et je voulais tenter ma chance. Mais il est déjà difficile d'affronter un joueur de la trempe de Novak Djokovic quand tu es à 100 %. C'est encore plus compliqué quand tu es diminué", poursuivait le droitier de St-Barthélemy.
Sa participation au barrage de Coupe Davis prévu du 14 au 16 septembre aux Pays-Bas n'est absolument pas remise en cause. "Je ne sais simplement pas si je vais me soigner en Suisse ou aux Pays-Bas", concluait Stanislas Wawrinka, qui quittera New York dès jeudi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS