Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Stan Wawrinka ne cachait pas sa déception après sa défaite subie face à Roger Federer en demi-finale du Masters. "Je pensais pouvoir mieux faire. Mais j'ai donné tout ce qu'il me restait", lâchait-il.

"Je suis déçu. A l'US Open (réd: lors de leur dernier affrontement), il ne m'avait pas laissé la moindre ouverture. Cela ne fut pas le cas cette fois-ci", expliquait le Vaudois, qui mena 4-2 dans le set initial mais fut incapable de conserver ce break d'avance.

"Je n'ai pas réussi à être suffisamment dur avec moi-même, et n'ai pas su tenir ma ligne de conduite. Tout est allé très vite dans cette partie, et j'ai payé cash des petites erreurs commises à 4-3 sur mon service, des mauvaises décisions", poursuivait-il. "J'ai l'impression qu'il m'a manqué un petit quelque chose. Même au début, je n'avais pas suffisamment de hargne", regrettait-il.

Stan Wawrinka tirait néanmoins un bilan satisfaisant de son troisième Masters. "Cette semaine a été difficile. J'ai dû beaucoup me battre pour pouvoir me ressaisir après mon premier match (réd: perdu 6-3 6-2 face à Rafael Nadal), et j'ai fêté deux succès face à deux très bons joueurs (David Ferrer et Andy Murray)", rappelait-il.

Le Vaudois se disait surtout extrêmement satisfait de sa saison 2015, conclue avec un bilan de 55 victoires - son record - pour 18 défaites. "C'était à nouveau une saison extraordinaire. Je me retrouve là ce soir, en tant que no 4 mondial. J'ai gagné un deuxième titre du Grand Chelem (à Roland-Garros) en battant le no 1 mondial (Novak Djokovic) en finale, j'ai joué deux demi-finales (Open d'Australie et US Open) et un quart de finale (Wimbledon) dans les autres tournois majeurs. J'ai été constant à un haut niveau", se félicitait-il.

Roger Federer était bien conscient que Stan Wawrinka n'avait pas évolué à son tout meilleur niveau à partir de la fin du premier set. "J'ai bien vu qu'il était déçu d'avoir perdu son break d'avance, et que son niveau a alors légèrement baissé. J'ai réussi à prendre l'avantage et à retrouver la confiance en 10 à 15 minutes, et c'était tout à coup 7-5 2-0", soulignait-il.

"Je me sens bien. Un tout petit peu mieux que l'an dernier", souriait le Bâlois, qui faisait référence aux douleurs au dos ressenties après sa demi-finale du Masters 2014 remportée face à Stan Wawrinka et à son forfait pour la finale qui devait l'opposer à Novak Djokovic le lendemain.

"Je suis jusqu'ici très satisfait de ma semaine", poursuivait l'homme aux 17 titres du Grand Chelem, qui faisait de Novak Djokovic le favori de la finale de dimanche. "Ma victoire fêtée face à lui dans le Round Robin me donne confiance. Mais il est forcément plus en confiance que moi étant donné ce qu'il a réalisé cette année", soulignait-il.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS