Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Battu d'entrée à Indian Wells, Stan Wawrinka n'a pas connu le même sort dans le deuxième Masters 1000 de la saison à Miami.

Le no 8 mondial s'en est cependant sorti de justesse face à Carlos Berlocq (ATP 68). Le Vaudois a décroché sa qualification pour les 16es de finale en battant l'Argentin 6-7 (9/11) 7-5 6-2 en 2h50'. Il a frisé la correctionnelle dans la deuxième manche, puisqu'il a dû faire face à deux balles de break qui avaient le poids de balles de match à 3-4 15/40.

Stan Wawrinka parvenait à écarter le danger et à (re)prendre le contrôle des opérations. Le Vaudois, qui avait mené 2-0 dans ce deuxième set avant de perdre deux jeux d'affilée, ne tremblait pas lorsqu'il devait servir pour rester dans le match à 4-5. Il signait le break décisif dans le onzième jeu, et remportait même cinq jeux consécutifs pour prendre le large dès l'entame de l'ultime manche (2-0).

Pourtant peu convaincant sur son service (38 % de premières balles passées seulement, 8 double fautes dont 3 dans le dernier jeu!), le vainqueur de l'Open d'Australie 2014 ne desserrait dès lors plus son étreinte. Il enfonçait le clou en signant un nouveau break qui lui permettait de mener 4-1.

Stan Wawrinka, qui n'a jamais dépassé les 8es de finale dans ses six premières participations au tournoi floridien, a donc l'occasion d'atteindre ce stade de la compétition pour la troisième fois après 2009 et 2014. Pour y parvenir, il devra venir à bout d'un gaucher, le Français Adrian Mannarino (ATP 32) ou l'Espagnol Albert Ramos-Viñolas (ATP 67).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS