Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Stan Wawrinka (ATP 4) a fêté son 50e succès de l'année jeudi à Shanghaï. Il s'est hissé en quart de finale du Masters 1000 chinois en battant difficilement Marin Cilic (ATP 12) 7-5 6-7 (7/9) 6-4.

Vainqueur du Croate au terme d'une âpre bataille de 2h55', Stan Wawrinka affiche désormais un bilan de 50 victoires pour 13 défaites en 2015. C'est simplement la deuxième fois de sa carrière qu'il atteint cette barre après 2013, et même la deuxième fois qu'il dépasse les 40 succès en une saison!

Stan Wawrinka (30 ans) devra vraisemblablement sortir le grand jeu s'il entend égaler dès vendredi ce record, lui qui avait remporté 51 matches - pour 23 défaites - il y a deux ans. Il se frottera en effet à un Rafael Nadal (ATP 7) proche de sa meilleure forme.

Finaliste à Pékin dimanche, le gaucher majorquin mène 12-2 dans leur face-à-face. Mais leurs deux derniers duels ont tourné en faveur de Stan Wawrinka. Le champion de Roland-Garros s'était tout d'abord imposé en finale de l'Open d'Australie 2014, puis sur la terre battue de Rome ce printemps au stade des quarts de finale. De quoi aborder en confiance ce 15e affrontement.

Stan Wawrinka devra se montrer plus efficace sur son service que jeudi pour vaincre Rafael Nadal. Il n'a ainsi passé que 50% de ses premières balles, et a dû faire face à 11 balles de break au total face à un Marin Cilic il est vrai très entreprenant à la relance. Le Vaudois - qui a par ailleurs dû faire appel au kiné après le neuvième jeu de ce 8e de finale en raison de douleurs à son épaule droite - n'a en revanche rien lâché dans une partie où il a gagné 2 points de moins que son adversaire (124-126).

Le no 2 helvétique a eu le grand mérite de conserver tout son calme à l'entame de la manche décisive, lui qui avait manqué une première balle de match à 7/6 dans un tie-break où il s'était retrouvé mené 4/6. Il signait le seul break du troisième set dès le troisième jeu en poussant Marin Cilic à la faute sur une magnifique attaque de revers lâchée le long de la ligne. Il conservait cet avantage jusqu'au bout, claquant un service gagnant pour gagner le droit de défier Rafael Nadal.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS