Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Stan Wawrinka (no 5) jouera sa cinquième demi-finale de Grand Chelem à l'US Open. Il retrouvera vendredi Roger Federer (no 2) pour un face-à-face historique pour le tennis suisse.

Le Vaudois s'est imposé 6-4 6-4 6-0 face à Kevin Anderson (no 15) dans un quart de finale qui s'est finalement déroulé dans le stade Louis Armstrong en raison de l'averse survenue dans l'après-midi. Il a livré sa meilleure partition depuis le début de la quinzaine, face à un adversaire il est vrai émoussé par les 4h18' de son 4e tour remporté face à Andy Murray (no 3). Le Vaudois n'a certes passé que 48% de premières balles de service, mais il n'a perdu que 13 points sur sa mise en jeu.

Officiellement qualifié pour la troisième année d'affilée pour le Masters, Stan Wawrinka a joué le coup à la perfection sur le plan tactique en pratiquant un tennis bien plus varié que dans ses matches précédents. Son slice de revers a fait mal au grand Kevin Anderson (2m03), bien plus à l'aise lorsqu'il peut jouer en cadence à hauteur d'épaule. Il est d'ailleurs des signes qui ne trompent pas: le no 2 helvétique pointait son index droit sur sa tempe après avoir signé le break dans le dixième jeu de la deuxième manche grâce à un superbe passing de revers gagnant...

Kevin Anderson, qui avait concédé le seul break du set initial dans le septième jeu sur une double faute, s'effondrait totalement dans la troisième manche. Il perdait ses deux premiers jeux de service en commettant à chaque fois une double faute sur le dernier point pour se retrouver mené 0-3. Le Sud-Africain cédait même une ultime fois son engagement dans le cinquième jeu d'un dernier set qu'il aura traversé comme une ombre.

Stan Wawrinka, qui concluait la partie sur une volée de revers gagnante, a remporté deux de ses quatre précédentes demi-finales de Grand Chelem. Il est allé jusqu'au bout les deux fois où il a passé ce cap (Open d'Australie 2014 et Roland-Garros 2015). Ses deux échecs ont été enregistrés lors de l'US Open 2013 et de l'Open d'Australie 2015, où il s'est à chaque fois incliné en cinq sets face à Novak Djokovic. Le Vaudois affrontera vendredi Roger Federer ou Richard Gasquet (no 12).

ATS