Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Weltklasse n'a pas accouché de grandes performances suisses. Fatiguée, Léa Sprunger n'a pris que le 6e rang du 400 m haies, alors que Mujinga Kambundji a encore obtenu la 4e place sur 100 m.

Léa Sprunger avait presque préparé le terrain la veille. La Nyonnaise savait que ce serait dur d'entrer dans le top 3, que la concurrence américaine ne la laisserait pas tranquille malgré l'avantage de jouer à domicile. "Je suis réaliste", avait d'ailleurs anticipé la Vaudoise.

Pour sa dernière course de la saison, la protégée de Laurent Meuwly a remporté le concours à l'applaudimètre et comblé les 25'000 spectateurs amassés dans le Letzigrund. Sur la piste, ce fut plus difficile. Entourée par les Américaines Dalilah Muhammad et Shamier Little, la championne d'Europe n'a jamais trouvé le bon rythme.

On n'a eu de cesse de lui parler du record d'Anita Protti, ces 54''25 dont elle est si proche (54''29). Loin de ces considérations chronométriques, Léa Sprunger a fait sa course avec courage, mais avec les batteries très certainement à plat. Elle termine au final 6e dans le temps très moyen de 55''36. Elle finit en outre deuxième Européenne, battue par la Britannique Eilidh Doyle.

Kambundji: une orgie de chocolat

Sans rêver toucher à son beau record de Suisse, Mujinga Kambundji avait très certainement à coeur de chasser de sa bouche le goût de chocolat berlinois. Forte de ses trois quatrièmes places, la Bernoise avait quitté la capitale allemande avec passablement de regrets. Dans une course relevée avec les meilleures du monde, la sprinteuse a pris la...4e place en 11''14. Kambundji a couru dans le peloton de tête de bout en bout. Il lui a juste manqué cet ultime coup de rein pour maintenir sa vitesse.

La victoire est revenue à l'Ivoirienne Murielle Ahouré (11''01) devant la championne d'Europe Dina Asher-Smith (11''08) et la deuxième Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou (11''10). Kambundji pourra toujours se consoler en se disant qu'elle a devancé d'un centième Dafne Schippers, 3e à Berlin.

"Ma saison a été très positive, a expliqué la Bernoise. Visiblement la 4e place est ma place fétiche cette saison (elle sourit). Non, sérieusement, cette 4e place me convient parfaitement."

Deuxième place pour le relais du 4x100

Quelques minutes plus tard, Kambundji, Sarah Atcho, Ajla del Ponte et Salomé Kora ont décroché la 2e place du relais 4x100 m (42''49). Les Suissesses avaient envie d'être agressives dans les relais pour pourquoi pas aller chercher leur record de 42''29. Les trois premières relayeuses ont magnifiquement posé les jalons d'une grande performance, mais Salomé Kora, pourtant idéalement lancée par Kambundji, s'est crispée dans la dernière ligne droite et les Britanniques ont pu leur souffler la victoire grâce au finish de Dina Asher-Smith.

Les autres représentants helvétiques se sont montrés plutôt discrets. Médaillé de bronze du 200 m à Berlin, Alex Wilson n'a pu faire mieux que 6e d'une course dominée par le jeune prodige américain Noah Lyles dans un excellent chrono de 19''67. Wilson a dû se contenter d'un temps de 20''40, bien loin des sommets auxquels il s'est dernièrement habitué.

A la perche, Angelica Moser a pris la 8e place avec 4m42, signant quand même sa meilleure hauteur de la saison. C'est la Grecque Stefanidi qui s'est imposée avec une barre à 4m87.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS