Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Wengen: les Suisses en retrait, Janka renonce

Les Suisses ont été plutôt lents lors du deuxième et dernier entraînement de la descente Coupe du monde de Wengen. Et Carlo Janka, en manque de confiance, a renoncé à s'aligner en course.

Meilleur sur le Lauberhorn, Beat Feuz n'a signé que le dix-septième temps, à 1''79 du Français Adrien Théaux (1er). Mais le Bernois reste confiant pour samedi.

Le champion du monde, troisième la veille avec le dossard no 3, a dû composer jeudi avec des conditions sensiblement différentes ainsi qu'un dossard élevé (le 19). "J'ai aussi essayé des choses aujourd'hui, explique-t-il. Et tout n'a pas fonctionné, mais ça ira mieux samedi. Quoi qu'il en soit, je vais opter pour un petit numéro de dossard."

Patrick Küng, qui a eu 34 ans jeudi, a terminé 21e à 1''92. Le Glaronais veut profiter des nets progrès enregistrés à Bormio fin décembre pour s'illustrer à Wengen. S'il est conscient qu'il lui manque encore quelque chose pour se mêler à la lutte avec les meilleurs, Küng se rassure. "Je vais dans la bonne direction."

Carlo Janka a pour sa part réédité sa performance de mercredi (21e) en se classant juste derrière Küng. Sans repère ni confiance après sa grave blessure au genou survenue en octobre, le Grison n'a pas pris de risque et n'a pas ressenti de douleur à son articulation.

Quelques heures plus tard, après avoir parlé avec ses entraîneurs, Janka a pris la décision de renoncer à effectuer son retour en course lors des épreuves prévues à Wengen en cette fin de semaine.

Janka a indiqué ne pas s'être senti en confiance lors des deux entraînements sur le Lauberhorn. Il va désormais rentrer chez lui et continuer à s'entraîner en vue de son retour en compétition.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.