Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Rafael Nadal a été lent au démarrage au 1er tour à Wimbledon. Mené 4-0 par le Brésilien Thomaz Bellucci, l'Espagnol s'est réveillé au bon moment pour finalement s'imposer 7-6 (7/0) 6-2 6-3.
"Au premier set, j'étais trop nerveux, je ne savais pas exactement quoi faire et mes coups étaient trop défensifs", a reconnu le no 2 mondial. "J'ai besoin de temps pour m'acclimater au gazon. Le plus important, c'est que je me suis amélioré en cours de match", a-t-il ajouté.
Vainqueur à Gstaad en 2009, Bellucci (ATP 80) a aussi facilité la tâche du Majorquin en commettant beaucoup de fautes (29 au total) au cours de ce duel entre gauchers.
Andy Murray (no 4) n'a, lui, pas connu la même alerte que Nadal. L'Ecossais s'est baladé contre le "fantôme" du Russe Nikolay Davydenko (ATP 47), s'imposant 6-1 6-1 6-4.
Dans un des chocs de la journée, Jo-Wilfried Tsonga (no 5) a fait forte impression face à Lleyton Hewitt (ATP 202). Le Français s'est imposé 6-3 6-4 6-4 face à l'Australien, vainqueur de l'édition 2002 et toujours dangereux sur gazon. Victime d'une entorse au petit doigt lors du Queen's il y a dix jours, Tsonga n'a pas été gêné.
Parmi les surprises du jour, à noter l'élimination de Bernard Tomic (no 20). Quart de finaliste l'an dernier, l'Australien a été sorti par le Belge David Goffin (ATP 70), vainqueur 3-6 6-3 6-4 6-4. Goffin avait déjà fait parler de lui à Roland-Garros. Sorti des qualifications, il avait atteint les 8es de finale, où il avait pris un set à Roger Federer.
Quant au derby allemand, il a tenu toutes ses promesses. Philipp Kohlschreiber (no 27) a écarté Tommy Haas (ATP 50) au terme de cinq sets (3-6 7-6 6-7 7-6 6-2) et de 3h14 de jeu. Même si Kohlschreiber est une valeur sûre sur gazon, Haas faisait figure de favori après son récent titre au tournoi de Halle (All), où il avait battu Roger Federer en finale.

ATS