Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

JO 2012 - Yannick Agnel a encore frappé. Héros du 4 x 100 m libre de lundi, le Niçois a enlevé le titre olympique du 200 m libre.
Sous ses airs décontractés et son allure plutôt frêle, Agnel est un carnassier. A 20 ans, il en impose au point de se permettre de partir à fond... et de finir encore plus vite. Il a mené sa course de bout en bout, l'emportant en 1'43''18, troisième temps de l'histoire, le meilleur depuis l'interdiction des combinaisons il y a deux ans. Au grand ravissement du président François Hollande, accouru à l'Aquatics Center en compagnie d'un aréopage d'une quinzaine de personnes.
Agnel n'a laissé aucune chance au Sud-Coréen Park Tae-Hwan, double Champion du monde, ni au Chinois Sun Yang, Champion olympique la veille du 400 m, qui se partagent la médaille d'argent en 1'44''93. Et Ryan Lochte, qui avait dominé Michael Phelps sur le 400 m 4 nages en ouverture, échoue cette fois au pied du podium. Avec encore au départ le recordman du monde Paul Biedermann (All), cette course réunissait la crème de la crème des bassins... hormis Phelps, qui a décidé cette fois de zapper la distance (sachant qu'il lui en reste sept autres au programme).
Le triomphe d'Agnel n'en prend que plus de valeur et souligne davantage encore la vague bleue qui submerge les bassins, au point de presque menacer la suprématie américaine. Agnel est devenu le premier nageur à glaner deux titres à Londres. En attendant le 100 m. Et la France compte trois titres à ce jour, avec encore celui de Camille Muffat sur 400 m, contre quatre aux Etats-Unis.
Les Américains ont pris une revanche, et plutôt deux fois qu'une, sur le 100 m dos, avec la victoire de Matthews Grevers (record olympique en 52''16) devant son compatriote Nick Thoman. Co-favori, le Champion du monde et Champion d'Europe français Camille Lacourt a terminé hors du podium, à près d'une seconde. Une grosse déception pour le fiancé de l'ex-miss France Valérie Bègue, qui s'était préparé mieux que jamais pour l'événement.
Les Américains ont doublé la mise avec le succès de Missy Franklin (17 ans) sur le 100 m dos (58''33).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS