Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La croissance économique de la zone euro a ralenti comme prévu (archives).

KEYSTONE/EPA/ARNE DEDERT

(sda-ats)

La croissance économique en zone euro a fortement ralenti au premier trimestre, tandis que le chômage est resté stable en mars, au plus bas depuis plus de 9 ans, a annoncé mercredi Eurostat.

Ce coup de mou de la croissance en zone euro, qui survient cinq jours après la publication d'une évolution similaire pour la France, deuxième économie de la zone après l'Allemagne, vient confirmer les craintes de la Banque centrale européenne (BCE).

Cette dernière avait dit jeudi dernier s'attendre à un essoufflement de la conjoncture en zone euro, après plusieurs trimestres de croissance plus élevée que prévu.

Selon des chiffres provisoires de l'Office européen des statistiques, le produit intérieur brut (PIB) des 19 pays ayant adopté la monnaie unique a crû au premier trimestre de 0,4%, contre 0,7% au dernier trimestre 2017.

Le chômage en zone euro est resté stable à 8,5% en mars, comme en février, au plus bas depuis décembre 2008 où il était de 8,3%. Il avait bondi à 8,7% en janvier 2009, dans le sillage de la crise économique.

Les chiffres de croissance et de chômage sont conformes aux attentes des analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS