Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un Suisse aux portes de la NBA

Un choix crucial en perspective pour le jeune Thabo Sefolosha. 

(elanchalon.com)

Thabo Sefolosha pourrait devenir le premier basketteur suisse à jouer au sein de la meilleure ligue du monde, la prestigieuse NBA nord-américaine.

Le Blonayson, qui a brillé dans le championnat français cette année, figure en effet parmi les 35 joueurs internationaux retenus pour la «draft» du 28 juin prochain à New York.

Les gardiens de but Pauli Jaks, David Aebischer et Martin Gerber, ainsi que les joueurs de champ Michel Riesen et Reto von Arx ont été - et sont encore pour certains d’entre eux - les ambassadeurs suisses dans la meilleure ligue du monde de hockey sur glace: la fameuse NHL.

Bientôt, un Helvète foulera peut-être les parquets d’une autre prestigieuse division sportive nord-américaine, la NBA, où évoluent les meilleurs basketteurs que compte la planète.

Le Blonaysan Thabo Sefolosha figure en effet sur la liste des 35 joueurs internationaux (pour plus d’une centaine d’Américains) retenus pour la «draft» du 28 juin prochain à New York.

La «draft» du 28 juin

Comme en hockey sur glace, c’est lors de cette cérémonie que les équipes de la prestigieuse ligue nord-américaine peuvent à tour de rôle «faire leurs emplettes» parmi les jeunes joueurs en devenir.

Les clubs les moins bien classés peuvent exprimer leurs choix en premier ce qui permet d’équilibrer le niveau des équipes et d’assurer le spectacle.

Officiellement, le rendez-vous de New York de cette année concerne les meilleurs jeunes du moment, nés en 1983. Né en 1984, Thabo Sefolosha devrait s’y présenter avec un peu d’avance... au risque de se brûler les ailes.

Il n’est en effet possible de participer qu’une seule fois à la draft. L’échec est définitif. Le Bloneysan a donc jusqu’au lundi 20 juin pour décider s’il participe à cette aventure ou s’il retire son nom pour se présenter l’an prochain.

«A l’heure actuelle, précise Thabo Sefolosha, c’est du 50/50. J’attends de savoir si des équipes manifestent un grand intérêt pour moi et si certaines d’entre elles se disent prête à m’engager lors des premiers tours de la draft. Si les retours sont trop négatifs, je retirerai ma candidature.»

Que ce soit cette année ou la prochaine, le jeune basketteur suisse pourrait bien être le premier Helvète à affronter des joueurs de la trempe de Carmelo Anthony (Denver), Kevin Garnett (Minesota) ou Kobe Bryant (Los Angeles).

«Ce serait un véritable honneur de jouer là-bas contre mes idoles, poursuit-il. Au delà du bonheur que je pourrais ressentir si ce rêve se réalisait, je voudrais simplement montrer aux jeunes basketteurs de Suisse que cela est possible.»

Un exemple pour le basket suisse

A n’en pas douter, la réussite d’un basketteur suisse outre-Atlantique ferait le plus grand bien à ce sport qui peine à trouver sa voie sous nos latitudes.

«C’est important pour le basket suisse d’avoir un athlète qui puisse évoluer dans la meilleure ligue du monde», confirme Patrick Macazaga.

Actuellement entraîneur à Neuchâtel, ce Français occupe une place prépondérante dans la carrière de Thabo Sefolosha. Ancien entraîneur à Riviera, il a coaché le jeune Thabo à ses débuts.

«Etant moi-même Français, j’ai pu constater l’impact important qu’à l’explosion de Tony Parker en NBA sur le basket tricolore, poursuit Patrick Macazaga. Il faudra que la Fédération suisse de basket sache profiter de l’étincelle Sefalosha pour dynamiser son sport.»

Ou peut-être des étincelles Sefolosha. Car le grand frère de Thabo, Kgomotso, évolue également avec un club français (Saint-Étienne en seconde division) et pourrait bientôt suivre le traces de son cadet.

swissinfo, Mathias Froidevaux

Faits

Thabo Sefolosha est âgé de 20 ans et mesure 1m99.
Le Blonaysan figure sur la liste des 35 joueurs non-américains qui pourront être choisis par une des 29 franchises de NBA le 28 juin prochain à New York.
Il a été remarqué par les recruteurs américains (scouts) lors de la compétition du All-Star Game français à Paris.
Il possède encore une année de contrat avec son club de Chalon-sur-Saône.

Fin de l'infobox

En bref

- Fils d’un musicien sud-africain et d’une mère artiste peintre suisse, Thabo Sefolosha a fait ses armes à Blonay puis à Riviera.

- Le Blonaysan évolue depuis 2002 avec le club de Pro A (première division française) de Chalon-sur-Saône, avec qui il a disputé cette année les demi-finales du championnat français.

- Il est le premier joueur suisse à avoir participé au All-Star Game (compétition réunissant les meilleurs étrangers contre meilleurs joueurs français évoluant dans le championnat) de l’Hexagone, qui s’est déroulé à Paris devant 15'000 spectateurs.

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.