Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Marlies Oester impériale à Berchtesgaden

Marlies Oester laisse éclater sa joie à l'arrivée.

(Keystone)

La Bernoise a remporté dimanche la première victoire de sa carrière lors du slalom de Berchtesgaden, à égalité avec l'Américaine Kristina Koznick.

Quant à La Croate Janica Kostelic, elle a terminé troisième. Samedi, l'Autrichienne Michaela Dorfmeister avait nettement dominé le géant, devant la Norvégienne Stina Hofgard Nilsen et la Canadienne Geneviève Simard.

Seulement neuvième sur le parcours initial, Marlies Oester a tout donné en finale, avec succès. En signant le meilleur «chrono» de la seconde manche, elle est devenue la neuvième Suissesse à remporter une épreuve de Coupe du monde de slalom. La Bernoise a fêté le deuxième podium de sa carrière, six ans après sa deuxième place lors du slalom de Sestrières, derrière l'Appenzelloise Sonja Nef, quant à elle onzième.

Un long passage à vide

Entre ces deux podiums, Marlies Oester (25 ans) a connu un long passage à vide - marqué notamment par des blessures - qui ne s'est arrêté qu'au début de cet hiver.

«Je me suis demandé à plusieurs reprises s'il ne valait pas mieux mettre un terme à ma carrière. Mais je voulais prouver que je valais mieux que cela, mes performances à l'entraînement en témoignaient. Je savais que j'étais capable de monter sur le podium. Mais je n'aurais jamais osé penser à la victoire», avouait la Bernoise.

Son travail avec un préparateur mental, commencé il y a deux ans, a enfin porté ses fruits. «C'est génial. Je suis tellement contente. Après ma deuxième place de 1996, je voulais absolument monter une nouvelle fois sur un podium. J'ai eu besoin de six ans pour atteindre cet objectif», disait encore Marlies Oester.

Classée à quatre reprises parmi les dix meilleures cette saison, elle occupe la sixième place du classement de la discipline. La Bernoise a donné à l'équipe de Suisse dames sa cinquième victoire de l'hiver, la première en slalom.

Une chute qui fait mal pour Anja Pärson

Meilleure skieuse toutes disciplines confondues l'hiver dernier, la Croate Janica Kostelic est remontée pour la première fois sur un podium - si l'on excepte sa deuxième place lors du combiné de Saalbach - depuis ses opérations au genou.

Elle a terminé à 30 centièmes de Marlies Oester et de Kristina Koznick, gagnante pour la cinquième fois de sa carrière. En tête à l'issue de la première manche, la Suédoise Anja Pärson a, quant à elle, été éliminée, tout comme la Glaronaise Corina Grünenfelder.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.