Avenir de Feldschlösschen

Le prix de vente des secteurs bière et eau minérale est estimé entre 700 et 800 millions de francs. Keystone

Les discussions concernant la vente du secteur boissons de Feldschlösschen vont bon train, a indiqué le patron du groupe Christof Zuber dans une interview samedi à la Basler Zeitung.

Ce contenu a été publié le 29 juillet 2000 - 16:19

Le nouveau propriétaire ne pourra pas éviter de restructurer le secteur. Le groupe Feldschlösschen ne peut pas mener à bien seul une telle opération. Un nouveau propriétaire pourrait le faire dans de meilleures conditions, selon M. Zuber.

Rappelons qu'en mai dernier, les actionnaires de Feldschlösschen avaient accepté à une majorité de 74 pour cent des voix la vente du secteur principal des boissons. Le groupe argovien a décidé de se concentrer sur l'immobilier.

Les spécialités ainsi que les bières chères (Premium Brands) manquent au groupe suisse pour s'engager dans une marche isolée. En collaboration avec un groupe international possédant de telles marques, il serait possible de tirer un meilleur profit des capacités non exploitées des brasseries suisses. La condition sine qua non serait toutefois que ces marques brassent leurs spécialités en Suisse.

Actuellement, la brasserie de Rheinfelden ne marche qu'à 80 pour cent de ses capacités. Cardinal à Fribourg dispose également de capacités inexploitées, alors que les usines valaisannes du groupe tournent presque à leur maximum. Les trois usines ne fonctionnent à 100 pour cent que pendant l'été.

Il est tout à fait réaliste de concrétiser cette vente d'ici à la fin de l'année comme prévu. Le plus important est de trouver le bon acquéreur. Cela devrait prendre un à deux mois, a rappelé M. Zuber.

Il n'est fondamentalement pas exclu de trouver une solution suisse, car les brasseurs ne sont pas les seuls concernés. Des investisseurs ou des entreprises actives dans la distribution de boissons peuvent également s'annoncer, a précisé le patron du groupe.

Les analystes estiment entre 700 et 800 millions de francs le prix de vente des secteurs bière - qui regroupe le réseau de distribution et les boissons sucrées - et eau minérale.

L'an dernier, Feldschlösschen a réalisé un chiffre d'affaires de 1,093 milliard de francs et un bénéfice de 50 millions de francs.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article