Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Champion de Suisse… et après?

Des milliers de supporters bâlois en liesse.

(Keystone)

A trois journées de la fin de la saison régulière, le FC Bâle est déjà sûr d’être sacré champion de Suisse de football. Et ce, pour la dixième fois de son histoire.

Trop forts en Suisse, les Rhénans ne tiennent cependant plus le choc au niveau européen.

Alors qu’il reste encore trois journées de championnat à disputer, les supporters du FC Bâle ont déjà pu fêter le dixième titre de champion de Suisse de leur équipe.

Il y a une semaine, en terres bernoises, Bâlois se sont définitivement mis à l’abri d’un hypothétique retour d’un de leurs adversaires grâce à leur victoire (2-0) contre Thoune.

Ce week-end, les Rhénans se sont contentés d'un match nul (0-0), sur leur terrain, contre Saint-Gall.

Dans les faits, cette dixième consécration sur le plan national ne faisait plus l’ombre d’un doute depuis longtemps. La faute aussi, et surtout, à la faiblesse des autres clubs du championnat.

Actuel deuxième, le club bernois de Young Boys pointe actuellement à plus de dix longueurs. Et le champion sortant, Grasshopper, compte près de 40 points de retard.

«Il y a un décalage énorme entre Bâle et les autres clubs suisses», confirme Norbert Eschmann. L’ancien joueur de talent, devenu journaliste, pense même qu’il s’agit là d’une défaillance et d’un manque d’ambition du football suisse dans son ensemble.

Imiter Helmut Benthaus

Déjà sacré en 2002, le FC Bâle remporte ainsi son second titre en deux ans avec à sa tête l’entraîneur Christian Gross.

Ces deux succès rapprochés ne sont pas sans rappeler la fabuleuse série que le club avait connue au début des années 1970 sous «l’ère Helmut Benthaus». Bâle avait en effet remporté quatre titres en cinq ans (1969, 1970, 1972, 1973).

Et même si le club a dû laisser filer ses deux meilleurs joueurs en Allemagne - Hakan Yakin et Marco Streller ont rejoint le club de Stuttgart en début d’année – tout porte à croire que d’autres titres sont possibles dans les années à venir pour les Rhénans

Avec le plus grand budget de Super League (25 millions de francs) et la promesse de 7 millions supplémentaires de la part de l’actionnaire principale – la vice-présidente Gigi Oeri – le FC Bâle a prévu de se renforcer.

Et sur le plan européen?

Mais si l’arrivée de nouveaux joueurs – des joueurs qui ont faim de jeu selon l’entraîneur Christian Gross – devrait suffire au niveau suisse, il en va tout autrement sur le plan européen.

Auteur d’un parcours magnifique en Ligue des Champions (qualification pour le second tour) lors de la saison 2002/2003, le FC Bâle a fait beaucoup moins bien cette saison.

Les Rhénans n’ont, en effet, pas réussi à se qualifier pour la phase finale de cette très lucrative compétition et ont dû se contenter de la Coupe UEFA. Au second tour de celle-ci, ils étaient déjà boutés hors de la compétition par le club anglais de Newcastle.

«L’entraîneur Christian Gross et la mécène Gigi Oeri sont conscients qu’il faut renforcer l’équipe pour tenir le choc sur le plan européen», conclut Norbert Eschmann.

«Ils ont retenu les leçons du passé et vont tout mettre en œuvre pour reconstituer une équipe telle que celle qui avait étonné toute l’Europe il y a peu.»

swissinfo, Mathias Froidevaux

Faits

Le FC Bâle est champion de Suisse 2003/2004.
Il s’agit du 10e titre du club bâlois.
Les autres sacres: 1953, 1967, 1969, 1970, 1972, 1973, 1977, 1980 et 2002
Le FC Bâle a également remporté la Coupe de Suisse à sept reprises (1933, 1947, 1963, 1967, 1975, 2002 et 2003).
Le club a été fondé en 1893.
Budget: 25 millions de francs.

Fin de l'infobox

En bref

- Auteur d’un parcours magnifique en Ligue des Champions (qualification pour le 2e tour) en 2002/2003, le FC Bâle a fait beaucoup moins bien cette saison.

- Faute de s’être qualifié pour la phase finale de cette prestigieuse compétition, il a disputé la Coupe UEFA. Là, les Bâlois se sont inclinés au 2e tour contre les Anglais de Newcastle.

- Hakan Yalin et Marco Streller – deux des meilleurs joueurs – ont quitté le club durant le championnat pour le club allemand de Stuttgart.

- Les supporters bâlois (plus de 15'000) sont descendus dans les rues de Bâle. Ils ont provoqué des dégâts pour plus de 250'000 de francs.

- Les joueurs du FCB ont enregistré un CD qui sortira dans quinze jours lors de la remise officielle du trophée.

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.