Navigation

Skiplink navigation

La bataille pour le droit de vote des femmes primée à Soleure

«Fini la domination masculine»: les femmes suisses revendiquent le droit de vote. solothurnerfilmtage.ch

Une comédie sur la lutte pour le droit de vote des femmes en Suisse a obtenu le «Prix de Soleure» lors de cette 52e édition des Journées de Soleure. «Die göttliche Ordung» (L’ordre divin), de la réalisatrice italo-suisse Petra Volpe, est aussi grand favori pour les «Oscars suisses».

Ce contenu a été publié le 27 janvier 2017 - 14:00
(Traduction de l'italien: Olivier Pauchard)

Le film, ouvertement féministe, parle de l’oppression des femmes, avec un œil porté vers le passé et l’autre vers le présent. 

«Même si aujourd’hui les femmes peuvent voter, il est évident qu’elles n’ont pas encore conquis les mêmes droits que les hommes. Il suffit de voir les manifestations anti-Trump aux Etats-Unis ou simplement les disparités salariales dont sont encore victimes les femmes en Suisse», a déclaré Petra Volpe sur les ondes de la radio publique en langue italienne (RSI).

Contenu externe

Le jury de Soleure a récompensé le courage de Petra Volpe de raconter un «chapitre dramatique de l’histoire suisse dans une comédie rafraîchissante». C’est la première fois que le «Prix de Soleure» est attribué à un film de fiction. 

Avec sept nominations, «Die göttliche Ordnung» est aussi le film favori à l’édition 2017 des Quartz, les «Oscars» du cinéma suisse, dont la cérémonie aura lieu le 24 mars. 

A 46 ans, Petra Volpe a déjà plusieurs films à son actif, notamment «Traumland», qui a été récompensé à plusieurs reprises. Elle a également écrit le scénario du remake de «Heidi» signé Alain Gsponer.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article