Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le chocolat de luxe fait recette

Le zurichois Lindt & Sprüngli a vu son bénéfice net bondir de près de 20% en 2007 à 250,5 millions de francs.

La conjoncture favorable et le moral au beau fixe des consommateurs ont permis à Lindt & Sprüngli de gagner des parts de marché partout, s'est félicité le président du conseil d'administration et directeur, Ernst Tanner, mardi devant la presse. La marque est devenue une référence dans le chocolat de qualité supérieure, créneau dont le groupe ne veut pas se détacher.

Les ventes affichent un taux de croissance à deux chiffres pour la 4e année de suite, a relevé M. Tanner. A la lumière du bénéfice net, le rendement sur le chiffre d'affaires est de 8,5%, soit 0,4 point de plus qu'en 2006.

En Amérique du Nord (Etats-Unis, Canada et Mexique), principal marché (23,4%), le groupe a vu ses ventes progresser de 15,4% à 575 millions de francs.

Plus grand marché individuel, l'Allemagne a généré 501 millions de francs de chiffre d'affaires (+ 7,2%), une croissance sept fois plus rapide que celle du marché. La progression en Suisse a été de 14% à 313,6 millions de francs.

Malgré les incertitudes économiques et la hausse du prix des matières premières, le groupe maintient ses objectifs de croissance du chiffre d'affaires de 6 à 8%.

Quand la conjoncture se porte bien, le chocolat aussi. Si elle se détériore, c'est pareil car on ne renonce pas aux petits luxes en période de crise, selon M. Tanner.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×