Roche avale Genentech pour une somme record

Après un long bras de fer, le groupe pharmaceutique bâlois indique jeudi avoir trouvé un accord avec sa filiale américaine à 55,8% pour le rachat du reste des actions. Le déclic: Roche a augmenté son offre de 89, puis 93, et enfin 95 dollars par titre de la firme de biotechnologies (produits oncologiques).

Ce contenu a été publié le 12 mars 2009 - 08:35

L'offre en liquide totalise ainsi 46,8 milliards de dollars (ou 54,3 milliards de francs), la somme la plus élevée jamais payée par une société suisse pour un rachat. L'offre court jusqu'au 25 mars. Mais le comité spécial du conseil d'administration de Genentech mis en place dans le cadre de cette offre publique d'achat (OPA) recommande aux actionnaires de l'accepter.

Roche (80'000 employés, ventes de 45,62 milliards de francs en 2008) précise que l'accord prévoit que la recherche et le développement initial des produits seront menés par Genentech dans son centre de South San Francisco. Ce centre opérera de manière indépendante à l'intérieur du groupe Roche. Celui-ci escompte de la fusion des synergies de coûts de l'ordre de 750 à 850 millions de dollars annuellement.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article