Swatch Group en route pour une année record

Swatch Group satisfait de son succès dans l'horlogerie de luxe. Keystone

Grâce à ses marques haut de gamme, Swatch Group enregistre au premier semestre un bénéfice net en hausse de 21,4% à 267 millions de francs.

Ce contenu a été publié le 24 août 2005 - 11:03

Le numéro un mondial de l'horlogerie (Breguet, Omega, Tissot, etc) annonce aussi une progression de 6,1% de son chiffre d'affaires, à 2,08 milliards.

Swatch Group se dit confiant pour la suite de l'exercice, sans toutefois chiffrer ses pronostics.

Sur les six premiers mois de 2004, le groupe basé à Bienne (canton de Berne) a largement profité d'une demande renforcée pour les montres de luxe dans le monde. Le groupe dirigé par la famille Hayek a brillé avec des marques comme Breguet notamment.

Swatch Group estime même que sa progression dans ce secteur (le luxe) est «nettement supérieure» aux chiffres publiés par la Fédération horlogère suisse (FH).

«Ce résultat (du groupe) est plutôt en ligne avec les attentes des analystes bien qu'un peu supérieur aux miennes, explique pour sa part Jon Cox, analyste chez Kepler Equities. La croissance organique du groupe est plus forte que je ne m'y attendais, stimulée par son écurie de marques haut de gamme.»

Moins bien que l'ensemble du secteur

Dans le domaine des montres terminées uniquement, la progression des ventes enregistrée au premier semestre atteint 7,2%, à 1,548 milliard de francs. Le bénéfice d'exploitation (EBIT) du secteur a crû de 7,1%, à 241 millions.

Ce résultat apparaît en retrait par rapport à la moyenne de la branche, qui a enregistré au premier semestre une croissance des exportations de 12,3%.

Conséquence: le titre Swatch Group s'érodait légèrement à la bourse suisse mercredi matin.

Côté marchés, les ventes des montres du groupe ont connu de jolies progressions en Asie – la Chine, Hong-Kong, le Japon et Taiwan surtout – mais aussi Moyen-Orient et aux Etats-Unis. L'Europe par contre est demeurée à la traîne.

Systèmes électroniques en régression

Globalement, le chiffre d'affaires de Swatch Group a gagné 6,1%, à 2,075 milliards. Son résultat opérationnel (EBIT) avant éléments extraordinaires s'est établi à 299 millions avant et à 293 millions après (+9.3%).

La différence de six millions de francs a été comptabilisée en lien avec la réduction de postes de travail en Malaisie et en Allemagne (secteur montres).

Le segment de la production de montres, de mouvements et de composants du groupe a enregistré un chiffre d'affaires en progression de 7%, à 695 millions.

Seul, celui des systèmes électroniques a connu un léger fléchissement, avec -4%, à 263 millions. Mais la tendance a été inversée, assure le groupe.

swissinfo et les agences

Faits

A premier semestre, Swatch Group a enregistré un bénéfice net de 267 millions de francs (+21,4% par rapport aux six premiers mois de 2004).
Le chiffre d'affaires a augmenté de 6,1% à 2, 2,075 milliards de francs.
Le groupe dont le siège est situé à Bienne emploie quelque 20'000 collaborateurs dans 50 pays.

End of insertion

En bref

- Swatch Group est le numéro un mondial du secteur horloger.

- Il a en portefeuille des marques comme Breguet, Blancpain, Omega, Longines, Tissot, Rado, Hamilton, Certina, Kalvin Klein et Swatch.

- Swatch a été chronométreur officiel des Jeux olympiques d'Atlanta (1996), Sydney (2000) et Athènes (2004).

- Omega reprendra le flambeau à Turin (2006), Pékin (2008) et Vancouver (2010).

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article