Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un accord sur le Tamiflu entre Roche et Gilead

La production de Tamiflu chez Roche.

(Roche)

Le groupe Roche et l'entreprise de biotechonologie américaine Gilead ont trouvé un arrangement financier sur les droits de licence de l'antiviral Tamiflu.

L'inventeur du Tamiflu avait rompu en juin le contrat qui le liait au géant pharmaceutique bâlois pour pouvoir toucher une plus grande participation sur les ventes nettes.

«Nous avons formellement entamé l'arbitrage mais il y a des contacts réguliers entre nos deux compagnies. Je crois, affirmait la semaine dernière William Burns, le chef de la division pharma du groupe Roche, que nous trouverons un terrain d'entente en dehors des tribunaux dans un laps de temps raisonnable.»

C'est désormais chose faite. L'accord qui vient d'être conclu entre les deux sociétés entraînera la mise sur pied de deux comités communs qui permettront à Roche et Gilead d'assurer conjointement la production et la commercialisation du médicament sur les principaux marchés.

Dans les faits, précise Roche mercredi, l'une de ces instances se chargera de coordonner la fabrication du Tamiflu et l'autre de sa commercialisation sur les marchés les plus importants, y compris celui des Etats-Unis.

Des droits de licences

Inventeur du Tamiflu, l'entreprise de biotechnologie californienne Gilead obtient le droit de promouvoir l'antiviral dans certaines régions des Etats-Unis.

Par ailleurs, à titre de droits de licence sur la fameuse pilule contre la grippe, Gilead touchera, avec effet rétroactif, quelque 62,5 millions de dollars (82,5 millions de francs suisses) d'arriérés.

L'entreprise américaine pourra également conserver les 18,2 millions de dollars de royalties payés par Roche pour la période allant de 2001 à 2003. Le taux de royalties (entre 14% et 22% sur les ventes nettes) reste inchangé.

Pour mémoire, le groupe bâlois et la société californienne avaient signé en 1996 un accord de licence et de développement portant sur l'antiviral.

Mais, en juin dernier, Gilead avait rompu cet accord estimant que Roche ne faisait pas assez d'efforts pour fabriquer et commercialiser le Tamiflu.

Le conflit juridique entre les deux sociétés avait pris une nouvelle dimension au cours des derniers mois, notamment à cause de l'arrivée du Tamiflu au coeur de la lutte contre la grippe aviaire.

swissinfo et les agences

Faits

Le Tamiflu a été présenté officiellement sur le marché en 1994 par les laboratoires de l'entreprise de biotechnologie Gilead, aux Etats Unis.
En 1996, Roche a acheté les droits de licence et de commercialisation du médicament.
Jusqu'à présent, 33 millions de malades de la grippe saisonnière dans 80 pays ont été soignés avec du Tamiflu.
Cet antiviral est au centre de débats passionnés dans le cadre du plan de la lutte contre la grippe aviaire. Il est perçu comme étant le médicament le plus apte à combattre le virus chez l'être humain.

Fin de l'infobox

En bref

- En 1998, Roche a produit 5,5 millions de doses de Tamiflu.

- En 2004, la production est montée à 27 millions de doses. En 2005 elle devrait arriver à 55 millions.

- Pour les deux prochaines années, les prévisions font état de 150 millions en 2006 et 300 millions en 2007.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.