Navigation

Johann Tschopp frappe un grand coup sur le Giro

Douze ans après Alex Zülle, un Suisse lève à nouveau les bras sur le Tour d’Italie. Le Valaisan Johann Tschopp a franchi victorieusement la ligne d’arrivée de la 20e et avant-dernière étape du Giro 2010 devant l’Australien Cadel Evans et l’Italien Ivan Basso.

Ce contenu a été publié le 29 mai 2010 - 20:36

Johann Tschopp faisait partie d'un groupe d'échappés ayant pris la poudre d'escampette tôt dans la journée. Il s'en est extrait avec Gilbert Simoni dans le Gavia (2618 mètres d'altitude), toit du Giro 2010, avant de distancer le vétéran italien dans la descente. Malgré la bagarre opposant les favoris dans le dernier col, le professionnel de Miège a réussi à conserver 16 secondes d’avancer au terme des 178 kilomètres de course.

Cela faisait douze ans qu'aucun Suisse n'avait remporté une étape du Tour d'Italie. Alex Zülle avait alors fait main basse sur le prologue, avant de remporter les 6e et 15e étapes. Pour Johann Tschopp, il s'agit du deuxième succès de sa carrière, après une victoire lors de la modeste épreuve de la Tropicale Amissa Bongo au Gabon en 2009 (4e étape).

Troisième de cette 20e et avant-dernière étape, Ivan Basso a fait le plus dur. Le «repenti» - le coureur de Gallarate avait été suspendu pour dopage à la suite de «l'affaire Puerto» - de 32 ans n'a plus qu'à boucler le contre-la-montre de dimanche autour de Vérone (15 km) pour remporter son deuxième Giro après celui de 2006. Au classement général, il compte 1'15 d'avance sur l’Espagnol David Arroyo et 2'56 sur son coéquipier italien Vincenzo Nibali.

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.