Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le clic sur Internet accessible à tous

L'opération de familiarisation avec Internet vise surtout les aînés.

(Keystone)

«Tour-de-clic», le bus affrété par l’Office fédéral de la communication, entame son périple pour familiariser à Internet les Suisses qui ne le sont pas encore. Dont les aînés.

Un tour de Suisse destiné à colmater un peu le fossé numérique national et à montrer que le web peut être utile à chacun.

La Confédération a donné vendredi à Bienne le coup d'envoi d'une campagne en faveur de l'utilisation d’Internet en Suisse. Un bus d'information équipé d'ordinateurs sillonnera toute la Suisse jusqu'au 25 octobre pour atteindre ceux qui n'utilisent pas ou peu ce média.

L'objectif de cette campagne intitulée «Tour-de-Clic.ch» est de permettre l'intégration de tous dans la société de l'information, a souligné l'Office fédéral de la communication.

«Tour-de-Clic.ch» s'adresse à tous ceux qui ne maîtrisent pas les nouveaux médias. En Suisse, 40% des habitants n'utilisent pas Internet.

Les personnes âgées d'abord

Cette campagne de sensibilisation vise à atteindre ces groupes cibles: personnes âgées, gens disposant d'un revenu modeste ou qui ne sont qu'au bénéfice d'une formation sommaire, ainsi que les étrangers.

Pour la Confédération, l'accès à Internet est le reflet de ces inégalités entre les couches de la population.

La «fracture numérique» est aujourd'hui béante entre ceux qui sont branchés à Internet et ceux qui ne le sont pas. Cette fracture risque de s'élargir encore et de créer des exclus.

Elle est manifeste entre les jeunes et les personnes âgées, les hommes et les femmes, les personnes d'origine étrangère et les Suisses. Près des trois quarts des gens disposant d'une formation scolaire supérieure utilisent Internet alors qu'un quart seulement des personnes ayant achevé l'école obligatoire y ont accès.

Parmi les 20-29 ans, 65% vont régulièrement surfer alors que ce pourcentage tombe à 22% pour les plus de 50 ans.

Des statistiques révèlent encore que plus de 77% des personnes ayant terminé une formation supérieure se connectent régulièrement contre seulement 25% pour celles qui ont terminé l'école obligatoire.

Les organisations de migrants sceptiques

Jürg Schertenleib, de l’Organisation d’aide suisse aux réfugiés (OSAR), ne cache pas son scepticisme. «Ce projet n’est pas très convaincant car il est présenté en allemand, français et italien et non dans d’autres langues», explique-t-il à swissinfo.

«Et puis, poursuit Jürg Schertenleib, il n’y a pas tellement de personnes âgées parmi les migrants. Il y a donc là deux groupes cibles distincts avec des conditions de vie distinctes.»

Dix localités où découvrir la «Toile»

Quoi qu'il en soit, le bus d’information s'arrêtera dans dix localités où il restera un ou plusieurs jours. Bienne, Langenthal, Zurich, Coire, puis Lugano, Bellinzone. En Suisse romande, Vevey, La Chaux-de-Fonds et Genève vont recevoir sa visite entre le 3 et le 25 octobre.

Le but de l'opération est de permettre à tous ceux qui en manifestent l’intérêt d'établir facilement un premier contact avec la «Toile».

Il s'agit principalement des les aider à découvrir les sources d'informations utiles mises à disposition par les autorités, les horaires, les manifestations régionales ou les sites qui peuvent les intéresser pour leur formation ou leur santé.

Cette campagne de l’Ofcom s’inscrit dans la stratégie de Berne en faveur d’une société de l’information accessible à tous en Suisse. Elle se situe dans la perspective du SMSI, le Sommet mondial sur la société de l’information, dont la première phase se tiendra à Genève du 10 au 12 décembre prochain.

Outre les divers offices fédéraux concernés, elle est soutenue entre autres par Pro Senectute et les Universités du 3e âge.

swissinfo et les agences

Faits

Le groupe cible du Tour sont les seniors, les immigrés et les personnes sans formation supérieure.
77% des personnes diplômées utilisent Internet.
C’est le cas de 25% seulement des personnes ayant terminé l’école obligatoire
22% des plus de 50 ans surfent régulièrement.
C’est le cas de plus de 65% des 20-29 ans.

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.