Le groupe Zurich dans le rouge

swissinfo.ch

L'assureur suisse a souffert, l'année passée. Il enregistre une perte de 650 millions de francs. Entre autres, à cause des effets des attentats du 11 septembre.

Ce contenu a été publié le 11 mars 2002 - 13:28

Ce mauvais résultat n'est guère une surprise. Le groupe avait averti, fin décembre, qu'il fallait s'attendre à une perte de 200 à 400 millions de dollars. Le montant publié lundi, 387 millions de dollars, soit 650 millions de francs, est donc tout au sommet de la fourchette.

Les attentats terroristes aux USA

Principale explication de ce mauvais résultat: les attaques terroristes contre les Etats-Unis et leurs conséquences. Le 11 septembre a débouché sur un trou de 706 millions de dollars (près d'1,2 milliard de francs), annonce Zurich Financial Services dans son communiqué.

Mais l'assureur, l'un des géants mondiaux, avec plus de 35 millions de clients, énumère d'autres raisons. Notamment l'augmentation des charges liées à certains risques, tels que l'amiante. De plus, Zurich a souffert de la faiblesse des marchés financiers.

Quoi qu'il en soit, le coup est rude pour un groupe qui annonçait, il y a un an, un bénéfice de près de 4 milliards de francs. A noter en outre que Zurich Financial Services a vu en 2001 son volume de primes augmenter de 13% (à 56 milliards de dollars, près de 95 milliards de francs).

Le titre en baisse à la bourse

L'annonce de ces résultats a en tout cas fait chuter le titre du groupe Zurich à la Bourse suisse. Le titre a reculé lundi de 19 francs, à 357 francs (moins 5%).

Il faut rappeler que l'assureur a été passablement chahuté, ces derniers mois, notamment suite à une série de révisions à la baisse de ses prévisions de résultats, tout au long de l'année passée.

L'homme fort du groupe, Rolf Hüppi, a annoncé il y a deux semaines qu'il renoncerait dès cet été à son poste de directeur-général. Mais il restera président du conseil d'administration. Quant au nom de son successeur, il n'a toujours pas été dévoilé.

swissinfo/Pierre Gobet, Zurich

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article