Le KWh plus cher en Suisse qu'en Europe

Les PME suisses paient 39% de plus qu'en Europe pour l'électricité. Keystone Archive

Les Suisses paient plus cher leur électricité que les autres pays européens. Les différences de prix sont aussi énormes entre les villes suisses.

Ce contenu a été publié le 18 décembre 2001 - 21:56

Les ménages suisses paient en moyenne 16% de plus que les ménages européens. Une étude lancée par la Fondation «Avenir suisse» a été rendue publique mardi à Zurich ainsi que dans une édition spéciale du magazine économique «Bilanz».

Les PME désavantagées

Les petites et les moyennes entreprises (PME) sont particulièrement prétéritées. Elles doivent payer 39% de plus qu'en Europe. Cela joue un rôle négatif dans la concurrence, explique Uwe Wagschal de la Fondation «Avenir suisse».

Par exemple, une PME zurichoise qui utilise deux millions de KWh par année paie 200'000 francs de plus qu'une PME à Stockholm. En revanche, les grands consommateurs s'en sortent relativement bien en Suisse.

Importantes différences entre les villes

Des différences de 30% sont également enregistrées entre les villes suisses, selon l'étude. Le prix le plus haut a été relevé à Neuchâtel (29 centimes le KWh) et le plus avantageux à Sion (16,30 centimes). L'écart entre ces deux prix est de 78% !

Toujours selon cette étude, plusieurs tarifs sont appliqués dans une même ville. Des différences de presque 70% ont été relevées dans une rue de Kriens, dans le canton de Lucerne.

La palme revient à une petite entreprise de La Chaux-de-Fonds qui paie le montant le plus élevé (16,66 centimes) relevé dans l'étude. La plus chanceuse se trouve à Fribourg (11,18 centimes).

La libéralisation hésitante du secteur de l'énergie est responsable des désavantages subis par les ménages et les PME suisses, selon la fondation. La Suisse se place en queue de peloton dans ce domaine. L'expérience européenne montre précisément qu'une libéralisation du secteur fait baisser les prix, conclut «Avenir Suisse».

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article