Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Motocyclisme: Tom Lüthi champion du monde

C'est fait: Thomas Lüthi est devenu champion du monde des 125 cm³.

(Keystone)

Le jeune pilote suisse a été sacré champion du monde de la catégorie des 125 cm³ dimanche à Valence à l'occasion du dernier GP de la saison.

Pour sa troisième saison en tant que professionnel, «Petit Tom» devient le troisième pilote suisse à connaître cet honneur après Stefan Dörflinger et Luigi Taveri.

Avant ce rendez-vous espagnol, le jeune Bernois de 19 ans comptait 235 points, soit 23 de plus que son grand rival finlandais Mika Kallio au classement du championnat du monde.

Mika Kallio s'est imposé dans ce Grand Prix de Valence. Mais il suffisait à Thomas Lüthi de terminer 13e pour s'adjuger le titre de champion du monde. Mission accomplie, puisque «Petit Tom» a joué la sécurité et a terminé le GP à la 9e position.

Un itinéraire tout tracé

Ce que Philippe Coulon, Jacques Cornu, Eskil Suter et autres Rolf Biland ou Bruno Kneubühler ne sont jamais parvenu à faire, Thomas Lüthi vient donc de le réaliser: il est champion du monde!

Le Bernois rejoint ainsi dans la légende deux autres pilotes suisses: Stefan Dörflinger (couronné quatre fois de suite en 50 cm³ et 80cm³ entre 1982 et 1985) et Luigi Taveri (trois fois champion du monde en 125 cm³ entre 1962 et 1966).

Fils d'agriculteur, citoyen de Linden (entre Berne et Thoune), Tom a fait parler de lui très tôt dans le milieu de la moto.

Du Championnat suisse de Pocket Bike à la Coupe ADAC junior en Allemagne, du Championnat d'Allemagne (IDM) au championnat du monde, il a connu une ascension constante, à peine entachée par une saison 2004 ratée.

L'an dernier, le Bernois avait en effet terminé vingt-cinquième du championnat du monde, dix rangs derrière sa performance de l'année précédente. Il n'avait engrangé qu'un total de 24 points.

«C'est lorsqu'on se trouve en bas que l'on apprend le plus à se battre. Je sais que la saison prochaine, je mettrai la barre beaucoup plus haut dès le début et je m'y tiendrai», avait-il déclaré à ce moment là.

Une saison magique

La saison 2005 est partie de toute autre manière. Dès les premiers essais, le jeune pilote s'est montré digne de la confiance que lui accorde le propriétaire suisse de son écurie (Team Elit) Daniel Epp.

Entouré du très renommé technicien allemand Sepp Schlögel, de deux mécaniciens et de sa coach mentale, Thomas Lüthi a su profiter au maximum du potentiel de sa Honda RS125 Kit A pour s'imposer comme l'homme à battre de la saison.

Même sa chute spectaculaire au Grand Prix du Japon à Motegi n'a pas réussi à le perturber. Mieux, malgré un pied en très mauvais état, il a serré les dents pour rafler – une semaine plus tard – son troisième GP à Sepang en Malaisie.

Cette saison magique ne pouvait pas se terminer autrement que par cette consécration ultime. L'apprentissage est désormais terminé: «Petit Tom» fait partie des très grands.

Village en liesse

Le président de la Confédération – et ministre des sports – Samuel Schmid a téléphoné dimanche à Thomas Lüthi pour le féliciter de son intelligence tactique lors de la course. Il a aussi confié au jeune champion qu'il avait suivi la course devant son poste de télévision, comme toute la Suisse.

«Vous avez fourni la preuve que l'on peut réussir dans un sport que l'on ne peut même pas exercer en compétition dans son propre pays», a notamment déclaré le président.

A Linden, des centaines de fans ont érigé une halle-cantine pour vivre en direct, sur écran géant, la finale du Championnat du monde et le sacre de leur idole. Un silence tendu a régné tout au long de la course.

Les cris de joie ne se sont ensuite déchaînés qu'une fois que Thomas Lüthi a franchi la ligne d'arrivée. Les habitants de Linden vont festoyer jusqu'au milieu de la nuit, dans les rues de la localité que les autorités ont pris soin de pavoiser, dans l'attente du titre mondial.

L'accueil officiel du sportif émérite est prévue le 12 novembre. Tous les champions du monde de motocyclisme suisses y seront conviés.

swissinfo et les agences

Faits

Pilote suisse de moto 125cm³, Thomas Lüthi a été sacré champion du monde de sa catégorie dimanche en Espagne lors du dernier GP de la saison.
C'est la troisième fois qu'un Suisse est sacré champion du monde de moto.
Cette saison, Thomas Lüthi a remporté les GP du Mans (France), de Brno (Tchéquie), de Sepang (Malaisie) et d'Australie.

Fin de l'infobox

En bref

- Thomas Lüthi a disputé son premier Grand Prix (125 cm³) le 21 juillet 2002 en Allemagne et participe actuellement à sa troisième saison complète en championnat du monde.

- Il a remporté son premier grand prix au Mans (France) au mois de mai 2005. Il s'agissait de la première victoire en Grand Prix d'un motard suisse depuis 16 ans.

- Fils d'agriculteur, passionné très jeune par la moto, le Bernois est né le 16 septembre 1986 à Oberdiessbach. Il mesure 170 cm et pèse 53 kg.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.