Navigation

Les jeunes Suisses se mobilisent pour la préservation du climat

Des jeunes des universités, des lycées et des écoles professionnelles font grève ce vendredi dans une dizaine de villes de Suisse pour réclamer davantage de mesures pour préserver le climat. Leur action est née sur les réseaux sociaux et s’inspire du combat d’une jeune Suédoise.

Ce contenu a été publié le 18 janvier 2019 - 10:21

Beaucoup d’étudiants sèchent leurs cours ce vendredi. Cette action vise à inciter les responsables politiques à prendre leurs responsabilités et à agir pour sauver la planète du réchauffement climatique. Cette action n’est pas la première du genre. Une manifestation a déjà mobilisé quelques centaines de participants à Zurich à la mi-décembre, puis quelques milliers dans les principales villes alémaniques une semaine plus tard.

Désormais, les activistes veulent rendre le mouvement national et invitent à la mobilisation via les réseaux sociaux.

Ce mouvement s’inspire d’une Suédoise de 15 ans qui sèche ses cours le vendredi pour manifester devant le Parlement suédois. Devenue un phénomène médiatique, Greta Thunberg a notamment tenu un discours à la COP24 en Pologne. Elle a indiqué sur son compte Twitter qu’elle sera également présente au Forum Economique Mondial de Davos, du 23 au 25 janvier. Son déplacement se fera naturellement en train…


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article