Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Fondation zurichoise pour l'assistance aux prisonniers et aux ex-prisonniers Au travail plutôt qu’en taule

En 2015, 6300 jours de détention n’auront pas été purgés mais travaillés, dans le canton de Zurich. Ceci grâce à la Fondation zurichoise pour l'assistance aux prisonniers et aux ex-prisonniers. Son fonctionnement permet aux gens de s’acquitter de leurs amendes ou de leurs peines de prison jusqu’à 180 jours en effectuant un travail. 

Ici, depuis 1997, on exécute des peines ou on s’acquitte d’amendes sous forme de travail d’intérêt général, tout en aspirant à une réintégration sur le marché du travail. Un centre de récupération pour les déchets électroniques est rattaché à la structure. Même les grandes entreprises y apportent leurs déchets électroniques. Ils sont ensuite démontés au rez-de-chaussée et triés.

Des matières premières de haute qualité, telles que le cuivre et d’autres métaux, sont ici préparées pour le recyclage et utilisées ailleurs pour fabriquer de nouveaux produits. Dans l’atelier qui se trouve à l’étage supérieur, des produits en matériaux recyclés sont fabriqués pour la boutique et le magasin onlineLien externe, par exemple des montres dont les cadrans sont des Vinyles ou de petits agendas avec une couverture en cartes à circuits imprimés d’appareils électroniques.

«Le travail d’intérêt général est moins cher que la prison et il permet d’apporter une valeur ajoutée», explique le directeur de la structure Hape Ottlik. Les clients (c’est ainsi qu’ils sont appelés) ont ainsi un rythme quotidien et de meilleures chances de se réinsérer dans le monde du travail et dans la vie en générale.

 

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.