Ces chutes de neige extraordinaires vous touchent-elles?

Comment la Suisse vit-elle les chutes de neige exceptionnelles? swissinfo.ch a est allé à la rencontre des personnes les plus touchées. Comme Zermatt, au pied du Cervin, la station de ski d'Andermatt, au pied du Saint-Gothard, a été coupée de monde pendant quelques jours. 

Nora Hesse, Andermatt & Airolo, swissinfo.ch

La neige a joué un mauvais tour à ceux qui vivent du tourisme. Trix Zgraggen, qui travaille dans un magasin de skis à Andermatt, n’a plus rien à faire depuis plusieurs jours: «Comme les remontées mécaniques sont fermées, nous n'avons pas de travail et nous passons nos journées à nous promener dans la neige». 

Jean-Yves Blatt, directeur général de l'hôtel Chedi à Andermatt, doit également faire face aux montagnes de neige tombées ces derniers temps: «Notre restaurant de sushis est fermé parce que nos fournisseurs ne peuvent pas venir ici pour livrer du poisson frais.» 

Alors qu'à Airolo, au pied de la rive sud du Saint-Gothard, Gabriele se souvient de 1951, lorsqu'une avalanche avait recouvert tout le village, semant la mort et la destruction. Marcel Meier du Secours Alpin Suisse, lui, a profité de l'épais manteau blanc pour organiser un entraînement: «Les conditions sont optimales pour s'entraîner avec nos chiens d'avalanche.»

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article