Navigation

Adilur Rahman Khan, Bangladesh

Adilur Rahman Khan est avocat. martinennalsaward.org

Son pays saigne en silence, hors du champ des projecteurs et des caméras. Le Bangladesh n’intéresse pas la scène internationale, pourtant violations, exécutions extrajudiciaires, tortures, disparitions forcées, violences contre les femmes et les minorités sont quotidiens.

Ce contenu a été publié le 07 octobre 2014 - 18:30
Carole Vann, InfoSud, InfoSud

Martin Ennals 2014, l’avocat Adilur Rahman Khan est le fondateur de l’organisation de droits de l’homme Odhikar. Parmi ses chevaux de bataille, la liberté d’expression des journalistes et la protection des droits des détenus (il a été lui-même enlevé et emprisonné).

Il a travaillé sur la première condamnation au Bangladesh de policiers pour torture sur des prisonniers décédés en garde à vue. Il continue de défendre des prisonniers politiques et des syndicalistes et représente des familles de victimes de disparitions forcées et d’exécutions extrajudiciaires

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article