Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Isabelle Moret vice-présidente des radicaux

Avocate et députée vaudoise au Parlement fédéral, Isabelle Moret devient à 38 ans la nouvelle vice-président romande du Parti radical suisse (droite).

Elue vendredi par l'assemblée des délégués, elle succède au Valaisan Léonard Bender. Confirmé à son poste, le président Fulvio Pelli a prononcé un discours de début de législature qui se veut rassembleur, pour un parti qui doit stopper l'érosion de son électorat constatée aux deux dernières élections.

L'unité radicale tournera autour de trois thèmes-clé: les emplois, la cohésion nationale et la pérennité des assurances sociales, et l'efficacité de l'Etat, plus proche du citoyen. Le parti ne laisse pas pour autant tomber l'environnement ou la sécurité, «mais soyons clairs: le terrain est occupé par d'autres et nous devons nous concentrer sur ce qui nous est propre», a dit le président.

«Pour la première et la dernière fois», Fulvio Pelli s'est également exprimé sur les pressions que les nationalistes de l'UDC font subir à leur ministre Eveline Widmer-Schlumpf, élue en lieu et place du sortant Christoph Blocher. «Elle est clairement bourgeoise, elle a du potentiel, mais ce n'est pas une héroïne. Elle a prétérité les intérêts de son parti», a affirmé le président radical, qui juge l'histoire qu'en fait l'UDC comme «une cochonnerie». Formule très applaudie.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×