Il y a 50 ans, les femmes manifestaient pour le droit de vote

Les femmes ont utilisé des sifflets pour évacuer leur colère. Keystone

Une heure de bruit devant le Palais fédéral a suffi pour laisser des traces dans les livres d'histoire. Le 1er mars 1969, des milliers de femmes suisses ont réclamé haut et fort l'introduction du suffrage féminin. Il  leur a finalement été accordé en 1971 au niveau fédéral.

Ce contenu a été publié le 28 février 2019 - 13:30
swissinfo.ch et les agences/raf

Dans l'après-midi du 1er mars 1969, 5000 femmes et hommes étaient massés  à 15 heures précises devant le Palais fédéral de Berne pour un grand concert de sifflets.

Manifestation sur la place située devant le Palais fédéral. Keystone

Cette manifestation n'a à l'époque pas fait l'unanimité: les deux grandes associations nationales féminines partageaient certes les revendications, mais n'ont pas pris part au rassemblement, craignant des troubles et un retour de bâton des hommes dans les urnes.

Certaines femmes avaient pris le train déjà tôt dans la matinée pour arriver à temps à Berne. Keystone

Une résolution dans les quatre langues nationales a été lue sur la Place fédérale. Elle exigeait le droit de vote pour les femmes, tant un niveau fédéral que cantonal. 

Emilie Lieberherr, présidente du comité d’action de la «Marche sur Berne» et plus tard devenue politicienne et sénatrice. Keystone

Le 7 février 1971, ce projet de loi a été présenté aux citoyens (masculins) et adopté à la majorité des deux tiers. Cependant, il faudra encore près de 20 ans pour que le suffrage féminin soit mis en œuvre dans tous les cantons.

Ce ne sont pas que des jeunes femmes qui sont descendues dans la rue pour réclamer des droits civiques. Keystone

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article