Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Renvois forcés: délégation suisse au Nigéria

Le directeur de l’Office des migrations s’est rendu au Nigéria pour discuter de la reprise des renvois de requérants d’asile déboutés, interrompus après le décès d’un ressortissant nigérian en attente de son renvoi. La date de la reprise des vols n’est pas connue, mais des représentants des autorités nigérianes pourraient y participer.

Composée de membres de l’Office fédéral des migrations (ODM) et du Département fédéral des affaires étrangères, la délégation suisse est revenue mercredi d'Afrique. Elle a expliqué au secrétaire d'Etat des affaires étrangères du Nigéria les causes du décès d'un Nigérian en mars, peu avant le décollage de Zurich de son vol spécial de renvoi.

Comme l'a annoncé le Ministère public du canton de Zurich, la victime était atteinte d'une grave maladie cardiaque non diagnostiquée et pratiquement indécelable du vivant du patient, selon le rapport d'autopsie. Le patron de l’ODM, Alard du Bois-Reymond, a exprimé ses regrets aux autorités nigérianes pour ce tragique incident. «Nous avons pu clore ce sujet et rétablir un climat de confiance mutuelle», a-t-il dit.

Suspendus après ce décès, les vols spéciaux de renvoi ont repris pour les autres pays en juin, mais pas encore pour le Nigéria. Les deux pays sont «en contact étroit afin de définir la date de leur reprise». Selon Alard du Bois-Reymond, les Nigérians ont favorablement accueilli la proposition de participer aux vols de rapatriement. «Cela pourrait permettre d'effectuer des vols spéciaux sous moins haute tension», a-t-il expliqué. Cette proposition sera creusée aussi en partenariat avec les autorités cantonales.

Pour chaque vol spécial, l'ODM fait désormais appel à une équipe médicale chargée d'assurer la surveillance et l'encadrement médicaux des personnes à rapatrier. Les cantons veillent en outre à ce que la transmission des données médicales soit assurée. Et des observateurs indépendants pourront embarquer sur des vols de ce type dès 2011.

La visite de la délégation suisse a également servi à faire avancer les négociations en vue du partenariat migratoire prévu avec le Nigéria. Cet accord vise à lutter contre les problèmes liés à la migration irrégulière et à favoriser les effets bénéfiques des migrations. Les négociations sont en passe d'être achevées et une délégation nigériane est attendue en Suisse en octobre, précise l'ODM.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×