Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Succès pour l'initiative contre les étrangers criminels

L'affiche mettant en scène l'expulsion d'un mouton noir a dopé la récolte de signatures, se sont réjouis les démocrates du centre.

(Keystone)

L'Union démocratique du centre (UDC, droite nationaliste) affirme avoir recueilli un nombre record de 200'000 signatures à l'appui de son initiative populaire «pour le renvoi des étrangers criminels».

La campagne électorale et l'affiche sur laquelle des moutons blancs bottent un mouton noir ont dopé la récolte de signatures, estime l'UDC.

A six jours des élections fédérales, l'UDC s'est félicitée lundi lors d'une conférence de presse d'avoir récolté deux fois plus de paraphes que les 100'000 requis. Et ceci en trois mois seulement.

Au total, ce sont plus de 170'000 citoyennes et citoyens suisses qui ont signé le texte demandant le renvoi des étrangers criminels, ont affirmé les démocrates du centre.

Mais pour l'heure, seules quelque 90'000 signatures ont été validées, a néanmoins admis l'UDC, dont les affiches présentant un mouton noir expulsé du territoire suisse par des moutons blancs ont suscité une controverse nourrie lors de la campagne électorale en cours.

Une initiative critiquée

«L'affiche avec les moutons blancs et le mouton noir entrera dans l'histoire de l'UDC comme l'une des plus efficaces jamais placardées», a déclaré devant la presse le député Toni Brunner.

A ses yeux, le peuple a réagi «de la meilleure des manières» suite aux critiques, émises notamment par le Rapporteur spécial de l'ONU sur le racisme Doudou Diène et par la présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey. Après cela, «les signatures ont afflué en masse», a-t-il indiqué.

Outre les 90'000 signatures attestées, l'UDC aurait ainsi reçu en sus des formulaires contenant 20'000 à 30'000 signatures qui n'ont pas encore été décomptées. Les démocrates du centre précisent qu'environ 90'000 signatures proviennent du tout-ménage distribué en Suisse le jour de la Fête nationale.

Pour sa part, le président de l'UDC Ueli Maurer a refusé de répondre aux questions d'un journaliste anglophone présent à Berne. «Je ne donne pas d'interview aux journaux étrangers. Je veux gagner les élections en Suisse», s'est-il exclamé.

Initiative populaire

L'initiative populaire permet à des citoyens de proposer une modification de la Constitution. Pour être valable, elle doit être signée par 100'000 ...

Faciliter les expulsions

L'UDC va déposer son initiative en février 2008 auprès de la Chancellerie fédérale, a-t-elle annoncé. Le délai officiel pour le dépôt des 100'000 signatures nécessaires à l'aboutissement du texte échoit le 10 janvier 2009.

La modification constitutionnelle proposée par ce texte prévoit que les étrangers seront privés de leur titre de séjour s'ils ont été condamnés pour meurtre, viol ou tout autre délit sexuel grave, acte de violence d'une autre nature tel que brigandage, la traite d'être humains, le trafic de drogue ou l'effraction.

L'UDC veut aussi réagir à ce qu'elle appelle la «balkanisation» des assurances sociales. Le parti compte donc également renvoyer les étrangers ayant perçu abusivement des assurances sociales ou l'aide sociale.

swissinfo et les agences

Plainte classée

Le Ministère public zurichois a classé la plainte pour atteinte à la norme anti-raciste déposée contre l'affiche de l'UDC sur laquelle trois moutons blancs expulsent de Suisse un mouton noir.

Les étrangers en tant que groupe ne sont pas protégés par l'article 261bis du Code pénal, selon le Ministère public zurichois. Il précise que la norme antiraciste ne s'applique qu'à la religion, la race et à l'ethnie.

Le Ministère public zurichois argumente par ailleur que l'initiative pour le renvoi des étrangers criminels a pour but de renforcer la loi sur les étrangers, dont l'orientation n'est pas raciste. La justice zurichoise précise encore que l'hostilité aux étrangers ne peut pas être assimilée à du racisme.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

×