Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Saison de ski De longues nuits de préparation

Ils passent toutes leurs nuits dehors, dans la neige. Werner Freitag et ses collègues préparent les pistes de ski et de luge ainsi que les sentiers pédestres sur le domaine skiable d’Elm, dans le canton de Glaris.

Tant qu’il y a de la neige et que dure la saison de ski, ils n’ont pas le temps de souffler. L’équipe de préparateurs des remontées mécaniques d’Elm, dans le canton de Glaris, parcourent chaque nuit les 44 kilomètres du domaine afin de tracer les pistes et permettre aux amateurs de sports d’hiver de s’en donner à cœur joie le lendemain.

Remontées mécaniques «Nous avons de la chance: Elm est un trou à neige»

Depuis 16 ans, Bruno Landolt dirige les remontées mécaniques d’Elm, dans le canton de Glaris.

Si des chutes de neige sont annoncées, les cinq hommes commencent à trois heures du matin. Si le temps est plutôt sec, ils peuvent déjà mettre la main à la pâte dès la fermeture des pistes, à 18 heures. «Les pistes sont meilleures si on ne les touche pas durant 5 à 6 heures, explique le préparateur expérimenté Werner Freitag. La neige se repose un peu et reste ainsi plus résistante.» De bonnes prévisions météorologiques sont primordiales pour l’équipe.

Werner Freitag aime son métier. Il apprécie le silence, la sensation d’être seul dans la nature. Il faut de l’habileté et de la concentration pour conduire ces énormes dameuses de haut en bas des pentes. Il connaît la région par cœur: «Je dois pouvoir m’y retrouver. Parfois, la visibilité est si mauvaise que même les gros projecteurs sont inutiles et qu’il est impossible de distinguer le poteau suivant.»

Quand la saison est finie, les préparateurs de pistes travaillent dans la construction. Prennent-ils le temps de partir en vacances? Ils n’ont pas besoin de réfléchir longtemps: «Oui, nous allons profiter d’un long week-end prolongé avant que le chantier nous appelle.»

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Contenu externe

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Les musées suisses exposent peu d’artistes femmes

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.