Ski nordique: les Suisses n'ont pas décollé à Lahti

Natascia Leonardi, 20ème du 15 kilomètres des Mondiaux de Lathi. swissinfo.ch

A l'heure du bilan, seuls le Zurichois Reto Burgmeister et la Tessinoise Natascia Leonardi ont tiré leur épingle du jeu lors de l'épreuve du 15 ki-lomètres. Côté combiné et saut, les Helvètes font franchement grise mine

Ce contenu a été publié le 25 février 2001 - 22:02

Il faisait moins 24 degrés à Lathi ce dimanche. Une vague de froid qui a contraint le jury des Mondiaux à repousser, puis à annuler le 30 kilomètres des dames. Et à retarder le départ du 50 kilomètres des messieurs.

En effet, le règlement interdit les courses lorsque les tempé-ratures chutent au-dessous de moins 20 degrés. Le froid pourrait provoquer de graves problèmes respiratoires chez les athlètes.

Les conditions météorologiques n'ont toutefois pas interdit les bonnes performances. Médaille d'argent de la poursuite, l'Espagnol d'origine al-lemande, Johan Muehleg, a remporté le Marathon des neiges devant l'Allemand René Sommerfeld et le Russe Sergei Krianin. Quant aux Suisses, ils ont pris respectivement les 22e (Patrick Roelli), 25e (Gion-Andrea Bundi) et 30e (Patrick Maechler) place.

L'heure est donc au bilan. «Il est vite fait», s'exclame Mi-chel Antzemberger, patron des fondeurs suisses. «Nous n'avons pas atteint nos objectifs. La Suisse est une petite na-tion. Le nombre d'athlètes capables de performances est donc très réduit».

La maladie d'une athlète a aussi perturbé les plans suis-ses.«La Valaisanne Brigitte Albrecht, sur laquelle nous comptions pour le 30 kilomètres et le relais des dames, est rentrée prématurément au pays», explique Michel Antzem-berger. «Elle souffre d'une otite et devra probablement être opérée».

Au forfait de la Valaisanne du SC Obergoms est venu s'ajouter celui de Wihlelm Aschwanden. Au nombre des meilleurs Suisses tout au long de la saison, le Lucernois est tombé malade le jour du départ. Et n'a rallié Lahti que durant la deuxième semaine de compétition.

Ainsi, il a dû renoncer au relais. Et, dimanche, il n'a pas par-ticipé à l'épreuve du 50 kilomètres. «L'envoyer sur cette dis-tance par une température de moins 15 degrés c'était pren-dre le risque de mettre une croix sur la fin de saison», expli-que Antzemberger.

Pour mémoire: la Vaudoise Laurence Rochat n'a pas réalisé la performance escomptée dans le relais féminin en raison du froid. «J'étais tétanisée, je skiais comme un robot», a-elle déclarée à arrivée.

Pour soutenir le moral des Suisses, il ne reste donc que la 19e place de Reto Burgmeister et la 20e de Natascia Leonardi sur 15 kilomètres. Ce sont les seuls objectifs atteints par l'équipe helvétique durant les mondiaux de Lathi. .

En effet, du côté du combiné et du saut, les résultats sont également médiocres. Lors des entraînements sur les trem-plins, les athlètes Suisses ont montré qu'ils savaient sauter. Une bonne nouvelle et un espoir pour l'avenir: Il leur reste maintenant à franchir la barrière psychologique qui les em-pêche de réaliser d'aussi bonnes performances lors des concours.



Pierre-Henri Bonvin

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article