Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La petite Ylenia retrouvée morte

Ylenia avait disparu en rentrant de la piscine.

(Keystone)

Disparue depuis le 31 juillet à Appenzell, la fillette de cinq ans et demie a été retrouvée morte dans un bois du canton de St-Gall. Son identification est pratiquement certaine.

C'est un particulier qui a fait cette macabre découverte samedi matin, non loin de l'endroit où le ravisseur d'Ylenia s'était suicidé.

Il est pratiquement certain que le corps retrouvé samedi vers midi dans la forêt du Hartmann, près d'Oberbüren, à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de Saint-Gall, est celui de la petite Ylenia, cinq ans et demi, disparue depuis le 31 juillet d'Appenzell.

C'est ce qu'a déclaré le chef de la police saint-galloise, Bruno Fehr, lors d'une conférence de presse tenue samedi en fin d'après-midi.

La disparition de la petite fille avait suscité une émotion considérable non seulement dans la région mais dans tout le pays. Des recherches de grande envergure avaient été menées dans toute la région

Selon la police, le lieu de la découverte du corps, ses caractéristiques générales ainsi que diverses pièces et bijoux lui appartenant montrent qu'il s'agit d'Ylenia. Les examens médico-légaux se poursuivent et devraient être terminés mardi prochain.

Le corps a été découvert samedi vers midi par un particulier dans la forêt de Hartmann, entre Oberbüren et Niederwil, non loin de Gossau. Il avait été mis à mal par des animaux.

Ylenia avait été vue pour la dernière fois au matin du 31 juillet près de la piscine d'Appenzell et était depuis lors portée disparue. La police avait admis qu'un homme de 67 ans, de nationalité suisse, voyageant avec un van portant des plaques espagnoles, avait enlevé la petite fille.

Le jour suivant l'enlèvement, l'homme avait été retrouvé mort dans une forêt proche d'Oberbüren. Il s'était tiré une balle dans la tête. Il avait auparavant blessé d'un coup de feu un autre homme, âgé de 46 ans, supposé avoir été témoin de ses actes.

Suite à l'analyse ADN de diverses traces, la police avait estimé, avec une quasi certitude, que la petite Ylenia avait été transportée par la voiture de l'homme. Près de l'endroit où il s'était donné la mort, des promeneurs avaient ensuite retrouvé le sac à dos et le casque de cycliste que portait la petite fille lors de sa disparition au retour de la piscine.

Le sexagénaire avait habité en Suisse avant de partir avec sa femme en Espagne.

La forêt de Hartmann, où les reste de la fillette ont été retrouvés samedi avait été fouillée par la police lors des premières recherches mais en vain.

swissinfo et les agences


Liens

×